Pour les irréductibles puristes en matière de voiture sportive pure et dure, le passé semble bien plus plaisant à conduire que les dernières productions. Il faut dire que la disparition progressive de la boîte manuelle et des moteurs atmosphériques semble déjà bien engagée… Heureusement, certains constructeurs, dont Porsche fait partie, conserve ces deux spécificités malgré le faible volume de ventes que cela représente. Le site australien Drive a même eu la confirmation que la prochaine 911 proposera encore un vrai levier de vitesse et un bloc à aspiration naturelle !

La boîte manuelle, bientôt une spécificité Porsche ?

August Achleitner, chef de produit de la Porsche 911, a expliqué avec les termes suivants cette volonté de conserver ces deux choix techniques : « Nous avons discuté plusieurs fois pour savoir si nous devrions offrir une boîte manuelle dans le futur, parce que la répartition des ventes de la PDK (note : boîte à double embrayage) est très majoritaire – jusqu’à 85 % sur certains marchés. Et puis la question de développer une boîte manuelle pour la prochaine génération [de la 911] a été posée. Nous voulons la garder pour une raison : nos concurrents ne proposent pas une boîte manuelle et cela pourrait devenir une caractéristique propre à la 911 de proposer encore une boîte manuelle« .

Porsche 911 997 GT3

La Porsche 911 997 GT3 avec boîte manuelle

interieur Porsche 911 997 GT3 boite manuelle

Il faut dire que depuis que la dernière Porsche 911 991 GT3 est livrée avec une PDK, on était en mesure de s’interroger sur l’avenir des Porsche possédant trois pédales. Peut-être que l’arrivée prochaine de la Jaguar F-Type à boîte manuelle a influencé les dirigeants de la marque allemande ?

Davantage de moteurs turbo, mais toujours de l’atmo

Autre bonne nouvelle, la tendance du downsizing et de la suralimentation qui va avec, n’aura pas raison de – tous – les six-cylindres Porsche.

arriere Porsche 911 997 GT3

M. Achleitner a affirmé que « peut-être qu’il y aura plus de motorisations suralimentées, mais il y aura aussi des moteurs à aspiration naturelle. C’est le cas avec la GT3, mais cela le sera aussi pour d’autres modèles« . Il a également ajouté que le flat-six 3,8 l de la GT3 pouvant prendre 8 500 tr/min est une caractéristique importante à garder pour les pilotes les plus férus.