D’un côté, il y a un Renault en super-forme, qui enchaîne les lancements à un rythme effréné (l’indigestion n’est pas loin). De l’autre, les deux plus grandes marques du groupe PSA, qui semblent complètement atones. Mais, soulagement, le lion et les chevrons vont enfin se réveiller en 2016. Abcmoteur fait le point sur la situation et vous dévoile le programme des prochains mois.

Le constat

C’est bien simple. Chez Citroën, il n’y a eu aucun lancement majeur depuis juin 2014 avec les C1 et C4 Cactus. En 2015, nous avons dû nous contenter de C4 et Berlingo timidement revus ! Chez Peugeot, depuis la 108, il a fallu se satisfaire des variantes sportives de la 308 (GT puis GTi) et des restylages des 208 et Partner. C’est un peu mieux, mais pas folichon, pendant que le Losange commercialisait Twingo 3, Espace 5, Kadjar, Talisman et Mégane 4 !

Citroen C4 restylee blanche

Les raisons

Même si la situation peut agacer, il n’est pas question d’enfoncer PSA et de glorifier Renault. Il ne faut pas oublier que la firme de Boulogne-Billancourt a eu un gros passage à vide entre 2009 et 2011. Les périodes de disette peuvent arriver à de nombreux constructeurs, surtout quand les soucis s’accumulent.

Pour Peugeot et Citroën, il y a d’abord eu une alliance difficile avec General Motors. Les groupes français et américain se sont rapprochés en 2012 pour concevoir en commun des véhicules, un sur le segment B (les remplaçants des C3 Picasso et Meriva) et un sur le segment C (le 3008 sera cousin avec un 4×4 Opel). Ce qui a déjà induit du retard pour le renouvellement de ces véhicules.

Peugeot Quartz dynamique-2

La coopération devait ensuite s’étendre aux segments des citadines et des familiales. Il était ainsi question que la nouvelle C5 soit une cousine de la future Insignia. Mais suite à des désaccords, ces projets sont tombés à l’eau, avec pour les marques concernées un retour à la case départ… et donc du retard.

Plus important encore, PSA a accumulé les mauvais résultats financiers, mettant en danger la santé du groupe. Les caisses n’étaient pas vides mais presque, ce qui a limité les investissements. Pour s’en sortir, PSA a augmenté son capital, avec une entrée dans celui-ci de l’Etat et du constructeur chinois Dongfeng. A son arrivée, en 2014, le PDG Carlos Tavares s’est fixé pour objectif prioritaire d’assainir les comptes, ce qu’il a brillamment réussi. Les choses se sont éclaircies, Peugeot et Citroën ont donc pu pleinement se remettre au travail.

Peugeot : nouveau départ avec le 3008 II

Le grand retour de Peugeot se fera avec un tout nouveau 3008. Le véhicule devrait être commercialisé cet automne, après une présentation au Mondial de l’Automobile. Pour faire patienter la clientèle, Peugeot pourrait exposer un show-car au Salon de Genève en mars (aux côtés du 2008 restylé).

Peugeot 3008 2016

Le 3008 II va poser les bases du « nouveau » Peugeot en inaugurant en série les dernières évolutions du design, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, vues sur les concepts Exalt et Quartz. Il devrait aussi faire un bond technologique, Peugeot ayant un sacré retard sur la concurrence à ce niveau.

Preuve que le 3008 II est imminent, des prototypes camouflés sont régulièrement photographiés. Comme quoi, il y a du concret. La suite du programme devrait être la présentation en 2017 d’un deuxième SUV, plus imposant, et de la remplaçante de la 508.

Citroën : enfin des protos vus en test

La situation était plus inquiétante pour la marque aux chevrons, dont la gamme est vieillissante. Jusqu’il y a peu, aucun véhicule en cours de test n’était photographié, ce qui n’était pas encourageant pour l’arrivée de nouveautés !

Citroen C3 2016

Mais les choses se sont subitement accélérées cette semaine. Lundi, un lecteur du magazine Auto Plus a surpris pour la première fois la nouvelle C3 aux alentours de Paris. En clair, elle existe ! La photo laisse apercevoir une silhouette très différente des précédentes versions, moins ronde, plus classique. Et à cela une raison : la nouvelle C3 serait une 208 déguisée ! En espérant que ce soit plus qu’un maquillage façon C1/108.

Citroen C3 Picasso 2017

Mercredi, autre surprise : le remplaçant du C3 Picasso était aussi vu pour la première fois. Un premier prototype qui laisse deviner une forme toujours typée monospace, même si Citroën va ajouter une dose de SUV dans la recette pour rendre l’auto plus attractive.

Il va donc y avoir de l’animation dès l’automne. On espère avoir un avant-goût d’un de ces véhicules le mois prochain à Genève.

Sources photos > 3008 : Autoevolution, C3 : Reporter Auto Plus, C3 Picasso : Autoblog.it