La Renault Twingo 3 que nous avions découverte en mars dernier au salon de Genève s’apprête à arriver dans les concessions, mais une information en provenance d’Autocar nous fait garder espoir que prochainement une version plus musclée de la petite citadine fera sa venue. Explications.

Objectif : gonfler suffisamment le trois-cylindres

Tout comme pour la Renault Sandero RS dont vous parlions hier, c’est de Patrice Ratti, chef de Renault Sport, que vient cette information indiquant qu’une Twingo avec un moteur plus vif est considérée.

Voici une illustration imaginée par X-Tomi :

Renault Twingo 3 RS

Pour le moment commercialisée avec deux trois-cylindres développant 70 et 90 ch avec une cylindrée respective de 1,0 et 0,9 l, ce dernier qui reçoit un turbo pourrait être revu pour développer davantage de chevaux.

La Twingo 2 RS proposait 133 ch de son 1,6 l, mais avec la dernière génération de la citadine qui est une propulsion avec moteur arrière, les modifications seraient trop nombreuses sur le train arrière pour y loger sous le coffre un 4-cylindres. Ainsi, Renault est forcé d’utiliser son trois-cylindres suralimenté pour sa Twingo plus épicée.

D’ailleurs, il ne s’agirait pas d’une RS, mais plutôt d’une GT à l’image d’une version existante de la Clio située en-dessous de la RS. Aucun chiffre n’as encore été donné, mais il estime que le petit bloc pourra développer autour des 120 ch, le poids réduit de l’auto compensant la faible puissance.

Renault n’a pas encore tranché

Si sur le papier le projet est plaisant, chez le losange on n’a pas encore décidé si cette Twingo 3 GT verra le jour. En effet, la Twingo 2 RS n’ayant pas eu des chiffres de ventes à hauteur des espérances, les esprits se sont quelques peu refroidis à cause de cet échec…

Sa commercialisation éventuelle n’interviendrait pas avant fin 2015.

A suivre !