A chaque nouvelle journée, un nouveau bruit de couloir dans le monde de l’automobile. Parmi les derniers en date, Abcmoteur en a retenu cinq et donne son avis dessus.

Une Focus RS plus radicale en préparation

Dévoilée en février, la nouvelle Focus RS n’est pas encore arrivée dans les concessions de Ford. Mais la branche Performance de la firme américaine pense déjà à la suite. Selon le magazine anglais Autocar, elle préparerait une version plus radicale de l’auto, avec un peu plus de puissance et surtout un poids en baisse grâce à l’utilisation massive de matériaux légers comme le carbone. Des équipements de confort seraient aussi sacrifiés. L’objectif est d’avoir le record de la catégorie pour le 0 à 100 km/h.

nouvelle Ford Focus RS 2015

On y croit ? Oui ! Les constructeurs généralistes se livrent une sacrée bataille sur le marché des compactes délurées. Et la version « hardcore » d’un modèle déjà bien affuté commence à devenir incontournable, à l’image de la Renault Mégane RS Trophy. Surtout, Ford a déjà proposé sur l’ancienne génération une RS « + », la 500, en guise de bouquet final. Pour clore le chapitre de version actuelle, on le voit bien faire de même.

Présentation imminente pour le TT Sportback

Audi souhaite profiter du potentiel du TT en développant sa gamme avec un modèle plus familial. En 2012, la marque a testé les réactions du public avec deux concepts : d’abord un SUV en Chine puis un coupé cinq portes en Europe. Selon le média chinois « Info.xcar.com.cn », ce deuxième serait le premier à passer le cap de la série. Et plus vite qu’on le pense puisque la révélation du modèle de production se ferait en fin de semaine au Salon de Guangzhou (Canton) !

Audi TT Sportback Concept - 1

On y croit ? Non, mais… Alors oui, il y a de grandes chances que le TT Sportback devienne réalité, d’autant que le concept faisait diablement envie. Mais ce serait une sacrée surprise de le voir déjà débarquer. Aucun prototype n’a été photographié en cours de test. Un véhicule de série dévoilé sans cette étape préalable, c’est quasiment impossible, surtout chez Audi. Au moins, je saurai rapidement si je me trompe !

C’est fini pour la Mitsubishi Lancer Evo

Il fut un temps que les moins de 20 ans (voire plus) ne peuvent pas connaître. Une époque où, parmi les compactes sportives, une Mitsubishi brillait. Il s’agit de la Lancer Evolution, qui était popularisée par la voiture de rallye. Une berline qui a connu dix versions et qui s’apprête à partir à la retraite. Sauf que Mitsu n’a aucun projet pour la remplacer !

Mitsubishi Lancer Evo

On y croit ? Oui… d’autant que l’information a cette fois été confirmée par le patron de la firme aux trois diamants, Osamu Masuko. En revanche, le badge Evo n’est pas définitivement enterré. Il devrait faire son retour d’ici quelques années… sur un SUV ! Autre rupture : la prochaine sportive Mitsu devrait être hybride, d’autant que le Japonais est à la pointe, proposant depuis plusieurs années un Outlander hybride rechargeable.

Un futur Scénic moins modulable

L’avalanche de nouveautés continuera chez Renault en 2016. Au cours du premier semestre, le losange dévoilera un nouveau SUV 7 places, dérivé du Nissan X-Trail, et la quatrième génération du Scénic. Une nouvelle version qui aura du pain sur la planche car elle doit affronter des crossovers plus tendances. Les nombreux prototypes surpris actuellement laissent deviner à travers leur camouflage un style proche du concept R-Space. A bord, selon le magazine français Auto-Journal, le Scénic pourrait troquer ses trois sièges individuels contre une simple banquette !

On y croit ? Oui et non. Oui car l’Auto-Journal est toujours bien informé en matière de voitures françaises. Mais on aimerait se convaincre du non. Renault oserait-il sacrifier la modularité sur sa plus célèbre familiale ? D’autant qu’avec une classique banquette, comment le Scénic ferait la différence avec le Kadjar ?

Un Duster en 7 places

Présenté début 2010, le Duster reste en forme niveau ventes. Mais c’est un fait, il commence à accuser le poids des années. Dacia planche donc sur la relève, qui devrait pointer le bout de son capot en 2017. Comme pour la Sandero, cette deuxième génération devrait monter en gamme sans pour autant abandonner les tarifs low-cost, clés du succès. Autre changement : le Duster grandira pour proposer une version 7 places.

chemin boueux dacia duster

On y croit ? Oui. Deux raisons. D’un côté, le Duster cherchera à capter une nouvelle clientèle, à la recherche de places d’appoint pour des transports de troupes occasionnels (il ne faut pas rêver, ce seront deux petits strapontins dans le coffre). D’un autre, le monospace compact Lodgy a fait un flop et ne devrait pas être remplacé. Le Duster 7 places comblera ce vide. Attention cependant à ne pas trop faire grandir l’auto, ce qui pourrait rebuter certains clients.