Avec les contraintes de poids que s’est imposé Mazda pour la future MX5 IV, le constructeur sera obligé d’installer sous le capot du cabriolet des motorisations plus légères. La prochaine génération sera d’ailleurs l’occasion d’accueillir un nouveau quatre cylindres à injection développant 160 chevaux.

une image retouchee par ordinateur de la mx5 4

La future Mazda MX5 imaginée par Top Speed

Combiné avec un système « Stop&Start », le moteur sera performant et plus économe en carburant. Par ailleurs, il sera possible de conduire le roadster avec une boîte manuelle ou semi-automatique (cette dernière sera dotée d’un double embrayage).

[MAJ] : La future Miata devrait être équipée de moteurs essence SKY-G caractérisés par leur efficacité accrue. On parle d’un 1,6 litre et d’un 1,8 litre. La boîte de vitesse devrait compter six rapports.