L’Audi Q4 qui devrait arriver d’ici 3 ou 4 ans, ne devrait pas avoir à rougir de ses motorisations. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le constructeur allemand n’a pas peur de proposer de grosses cylindrées, ni même un V6 malgré la tendance inverse, et c’est tant mieux !

le suv audi q4

L'Audi Q4 n'aura pas de mal à convaincre avec sa palette de moteurs bien fournie

Ainsi, la marque aux anneaux devrait proposer les moteurs suivants : un 2,0 litres TDI de 170 chevaux jusqu’au V6 3,2 litres de 270 chevaux. Sans oublier une motorisation hybride de 242 chevaux. Et on parle même d’une version « S ». Histoire de passer la barre des 300 ch ?