Il y a encore quelques temps de cela, la diminution de la cylindrée et des rejets polluants n’atteignait pas les grosses berlines luxueuses mais seulement les voitures d’entrée et de milieu de gamme. Aujourd’hui, cette époque est révolue, tous les constructeurs (ou presque) se plient à cette tendance. Mercedes et sa future Classe S 2013 en fait partie.

Une Mercedes Classe S hybride

Ainsi, la prochaine génération de l’imposante berline allemande va revoir ses prétentions et consommer un peu moins. Bien sûr les performances seront toujours au rendez-vous !

La mercedes classe s 2013 aura des moteurs plus sobres

La prochaine Mercedes Classe S avec les consommations d'une citadine ? La vérité ne devrait être pas si loin...

Côté moteurs, cela donnera un quatre-cylindres pour le plus petit diesel sur le continent européen, l’Europe ne laissant plus beaucoup le choix malheureusement… Ce dernier sera disponible dans une version hybride, la manière idéale pour la marque d’afficher des rejets de CO2 et une consommation moyenne bien en-dessous de la réalité. Les V12 de la version limousine pesant deux tonnes seront-ils toujours au catalogue ? La question se pose. Mais le constructeur ira encore plus loin en proposant la recharge sur secteur. Un mode tout électrique devrait donc également être de la partie. Autre idée intéressante, les motorisations V8 devraient pouvoir couper quatre des huit cylindres lorsqu’ils ne sont pas tous sollicités afin de diminuer la consommation de carburant, peut-être que les moteurs à plus de quatre pattes n’ont pas dit leur dernier mot !