Il y a des décisions plus faciles à prendre que d’autres. Apparemment, celle de produire un SUV n’était vraiment pas simple pour Lamborghini. La marque italienne a mis trois ans pour faire un choix définitif.

Encore trois ans de patience

Voilà qui peut sembler curieux à une époque où tout le monde veut son SUV. Même les labels les plus prestigieux ont officiellement annoncé leur arrivée prochaine sur ce segment, comme Bentley (dont le Bentayga devrait être dévoilé d’ici la fin d’année) ou Rolls-Royce. Mais chez Lambo, oser le 4×4 semblait faire débat en interne. Il est vrai qu’un tel engin est loin des produits actuels.

Le concept Urus date de 2012. Heureusement, il est encore dans le coup esthétiquement.

Le concept Urus date de 2012. Heureusement, il est encore dans le coup esthétiquement.

Après de multiples reports, l’Italien a donc enfin pris une décision : ce sera oui. Il y aura bien un concurrent des Porsche Cayenne et Bentley Bentayga badgé d’un taureau. L’auto sera prête d’ici 2018. La marque a de bonnes bases de travail, aussi bien techniques qu’esthétiques. Pour la plate-forme, on devrait logiquement retrouver la même que celle du concurrent anglais, Lambo et Bentley étant parents au sein du groupe Volkswagen.

De V6 à V12 ?

Mystère en revanche sur les moteurs. Jusqu’à quel point le transalpin osera-t-il descendre en gamme, lui qui propose actuellement l’Huracan V10 et l’Aventador V12 ? Peut-on imaginer des versions V8 ou « pire » V6 ? Une déclinaison hybride est aussi envisageable, Lamborghini ayant déjà testé les réactions sur ce type de motorisation avec le concept Asterion.

la Lamborghini Urus vue de profil

Pour le design, le modèle devrait ressembler au concept Urus, dévoilé lors du Salon de Pékin 2012. Un concept plutôt âgé maintenant… mais toujours dans le coup, le style Lamborghini n’ayant pas été révolutionné depuis. Les formes seront donc, sans surprise, très anguleuses. A voir si le constructeur gardera la silhouette dynamique, typée BMW X6, ou proposera une forme plus « familiale ».

Made in Italie

Le SUV Lamborghini sera fabriqué en Italie, à Sant’Agata Bolognese. Pour cela, l’usine de la marque va être considérablement agrandie, passant d’une surface de 80.000 à 150.000 m2. Rien d’étonnant puisque la production annuelle sera doublée, devant atteindre 3.000 unités par an. La firme a annoncé qu’elle allait embaucher 500 personnes… ce qui explique qu’elle aurait obtenu des avantages fiscaux de la part du gouvernement italien.

Certains ont donc maintenant trois ans pour se faire à l’idée d’un SUV Lamborghini !

Lamborghini Urus concept

Crédit photo de couverture : Automotive Rhythms