Attendu au salon de Francfort, le Jaguar F-Pace continue à faire parler de lui. Après un passage au Tour de France, l’Anglais se montre maintenant lors de tests dans les conditions les plus extrêmes…

Des Emirats arabes unis à la Suède

Avant la mise en série, chaque modèle effectue une batterie inimaginable d’exercices afin d’être le plus au point possible lorsqu’il sera vendu au grand public. Un des aspects de ces séances de torture concerne les températures. Ainsi, Jaguar a fait rouler son SUV à la fois à Dubaï où il fait 50 degrés et en Suède où le thermomètre descend à – 40 degrés !…

Jaguar-F-Pace-dynamique grand froid Jaguar-F-Pace-dynamique chaleur extreme

Dans le premier cas, l’habitacle peut atteindre jusqu’à 70 degrés ! Il faut donc s’assurer que les matériaux résistent à la chaleur et que l’électronique ne surchauffe pas. La climatisation doit aussi être capable de réguler la température ambiante. En cas d’hiver particulièrement rude, il faut disposer d’une transmission intégrale qui soit capable de vous sortir des conditions d’adhérence les plus précaires.

Jaguar-F-Pace-dynamique grand froid-2 Jaguar-F-Pace-dynamique chaleur extreme-2

La marque qui maitrise finement sa communication indique être allé « au-delà des attentes des clients du monde entier ». Il ne serait pas étonnant que le savoir-faire de Land Rover ait été mis à contribution pour développer au mieux le F-Pace qui sera le premier SUV de Jaguar.

Chez Abcmoteur, on est impatient de découvrir en totalité le rival des BMW X5 et Porsche Macan qui sera commercialisé dans le courant de l’année 2016 à un prix estimé de 50 000 €.