Depuis son apparition en 1997, la Toyota Prius a bien évolué au fil des générations. Le modèle actuel va céder la placer à sa remplaçante, la Prius IV, d’ici un peu plus d’un an. Celle-ci a pour objectif de révolutionner sa motorisation hybride et son design.

Changements esthétiques

Le chef de conception Toyota promet une conception révolutionnaire pour la future Prius. Et cela, dehors, comme à l’intérieur.

Voici une illustration de la Toyota Prius 5 2015. D'après les dernières informations, elle serait plus éloignée du modèle actuel. Ses dimensions ne sont pas encore connues

Voici une illustration de la Toyota Prius 5 2015.
D’après les dernières informations, elle serait d’une apparence plus éloignée du modèle actuel et délaisserait cet aspect monospace pas très gracieux. Ses dimensions ne sont pas encore connues

En reposant sur la nouvelle plateforme TGNA (Toyota New Global Architecture), les designers pourront s’ouvrir de nouvelles voies pour dessiner l’hybride star de la marque japonaise. Il faudra s’attendre à un style plus avenant et sportif. Les lignes seront moins lourdes et privilégieront l’aérodynamique. Son allure la rendra immédiatement reconnaissable et pourrait préfigurer des codes stylistiques déclinés ultérieurement sur le reste de la gamme.

Aussi économe qu’une hybride rechargeable !

Réduisant en moyenne sa consommation de 10 % de génération en génération, la Prius n’a cessé de s’améliorer. Pour ce quatrième opus, les émissions devraient descendre à 80 g de CO2/km (contre 89 g actuellement) pour une consommation homologuée en Europe de 3,5 l/100 km (soit 4,27 l/100 km selon la norme américaine, plus réaliste) et l’on ne parle pas d’une version hybride rechargeable ! Autant dire que si ces chiffres sont atteints, Toyota gardera encore une sérieuse longueur d’avance sur ses concurrents !

Cette performance sera le fruit d’un nouveau type de système hybride. Il sera plus léger et plus petit, tout en étant moins cher. Du côté des batteries, des progrès sont également attendus avec le passage du nickel-métal-hydrure au lithium-ion. L’autonomie en sortira allongée et le poids total diminué.

Par ailleurs, la plateforme TGNA profitera en outre au comportement de la voiture. Ses capacités dynamiques seront d’un meilleur niveau, notamment grâce à un seuil de gravité abaissé et une rigidité accrue. Cependant, espérons que le confort ne soit pas trop mis à l’écart.

Son prix devient plus léger

Soichiro Okudaira, chef au département R&D du constructeur, assure que la Toyota Prius de nouvelle génération sera encore plus attractive commercialement parlant. Aujourd’hui vendue à partir de 28 150 € sur le marché français, son prix pourrait diminuer légèrement (1 000 à 2 000 € de moins) lors de sa date de sortie prévue pour le courant de l’année 2015.

A suivre…

Source iconographique : RM.Design