Renault pourrait bien redonner le sourire aux amateurs de la Clio RS qui ont été un peu déçus par la quatrième génération de la citadine muée en petite sportive. En effet, la marque au losange a annoncé présenter une nouvelle version de la Clio 4 RS au salon de Genève, beaucoup parient sur une Gordini RS, gage d’un surplus de sensations derrière son volant !

Une présentation spécifique

La première chose qui distinguera cette Gordini RS, ce sera son esthétique. Si il y a peu de chances qu’elle gagne des ailes élargies, il se pourrait bien que ses boucliers avant et arrière soient légèrement retouchés. Des teintes spécifiques seront proposées (bleu Gordini, rouge Flamme, …), les coques de rétroviseur pourront être noires ou blanches, deux bandes partiront du capot pour aller jusqu’au coffre, …

Voici une illustration de ce que pourrait être la Clio Gordini préparée par Renault Sport

Voici une illustration de ce que pourrait être la Clio Gordini préparée par Renault Sport (crédits : Virtuel Car & BlogAutomobile)

De nouvelles jantes 18 pouces de couleur blanche seront présentes et l’échappement sera revu pour être plus sonore et imposant. Des inserts en carbone pourraient habiller la carrosserie et l’habitacle où l’on découvrira quelques touches inédites et sièges baquets Recaro. L’intérieur pourrait aussi être dépouillé pour diminuer le poids de l’auto (– 25 kg env) et ainsi améliorer les performances.

Un 1,6 l turbo gonflé

Pour cette future Clio Gordini RS, le châssis, les suspensions et le freinage seront optimisés pour offrir un comportement encore meilleur et plus radical. On parle d’un châssis Cup abaissé de 10 mm (voir la vidéo de la Clio 4 RS Cup).

Vivement sa présentation officielle au salon de Genève, elle risque d'attirer les foules !

Vivement sa présentation officielle au salon de Genève, elle risque d’attirer les foules !

Du côté de la mécanique, il est très fortement supposé que le 1,6 turbo actuel de 200 ch (à 6 000 tr/min) et 240 Nm de couple (à 1 750 tr/min) atteigne 230 ch et 285 Nm. Il faudra en revanche un régime moteur un peu plus élevé pour atteindre ces chiffres.

Le 0 à 100 km/h sera abattu en 5,9 s et la Vmax établie à 250 km/h contre 6,7 s et 230 km/h aujourd’hui. La consommation augmentera de 0,5 l et les émissions de CO2 d’une quinzaine de grammes par kilomètre.

A suivre !