La rumeur court depuis quelques mois, voir année. Le directeur marketing de Renault indique y réfléchir, mais aux dernières nouvelles aucune décision n’est prise pour faire renaître la mythique R5.

Un peu d’histoire

Rappelez-vous, c’était en 1972, Renault sortait sa R5. Il créait la surprise en étant le premier constructeur automobile à lancer une citadine en 3 portes et avec un hayon.

la renault super 5

La Renault Supercinq dont la production s’est arrêtée en 1997

Ce fut un grand succès avec 5,5 millions de véhicules vendues. La R5 fut ensuite remplacée en 1985 par la Super 5, autre grande réussite de Renault.

Pourquoi relancer la R5 ?

Lorsqu’on voit les succès des dernières résurrections des modèles phares de chaque marque, forcément cela fait envie. On a tous en tête les revivals de la Mini, de la Fiat 500 et plus récemment de la DS déclinée en toute une gamme, alors au final pourquoi Renault ne s’y mettrait-il pas aussi ? Gardons en tête qu’une nouvelle Alpine verra prochainement le jour, forcément Renault a plus d’un tour dans son sac et réfléchit très sérieusement au cas de la R5.

A quoi pourrait ressembler la future R5

Quelques photos circulent sur internet. Il est très certainement probable que la future R5 ressemble à cela.

la future r5 de renault ?

Un concept-car de la prochaine R5 en 2013 ? Ce n’est pas impossible !

Avouez-le, elle serait magnifique (d’autres photoshops sont visibles ici) ? Je me rappelle encore être assis à l’arrière de la R5 de ma mère. Même à l’époque, la R5 avait de la gueule, alors l’idée de la voir à nouveau sur les routes m’émoustille et j’espère grandement que Renault concrétise son projet en 2013 !

Arrêtons de rêver, qu’en est-il plus sérieusement ?

On le sait, niveau financier, Renault comme les autres constructeurs ne se porte pas au mieux. Renault a trouvé un créneau dans le low-cost avec sa marque Dacia, mais a besoin de trouver d’autres produits à forte marge. On sait que sur un produit affectif comme la Mini, la Fiat 500 ou les DS, le prix est un facteur moins déterminant dans le choix des clients. Les fabricants peuvent augmenter les prix de vente sans risquer de garder les modèles en stock, alors il est vrai que la R5 aurait un potentiel de vente à forte marge intéressant !

En revanche, il faut que Renault arrive à rester cohérent dans ses gammes. N’oublions qu’en 1972, la R5 était la seule citadine. Depuis, Renault à lancé sa Clio qu’il vient de relooker et plus récemment sa Twingo. Alors dans tout cela comment positionner la nouvelle R5 ? Personnellement, je la vois bien en citadine premium, une sorte de vrai concurrente de la mini et de la DS3. Renault a annoncé présenter au prochain salon de Genève en mars 2013 deux concepts-car dont un concernant la R5. Vont-ils franchir le pas ? Est-ce que Renault m’entendra ? Croisons les doigts.