Actuellement, DS est dans une période de transition. Ce qui n’empêche pas la marque de travailler dans le secret sur un futur modèle d’envergure : la DS 8.

Elle sera plus classique qu’une DS 5

En effet, d’après le site internet Automoto, la marque premium du groupe PSA va à terme produire des modèles qui auront tous « une carrière internationale » dixit Yves Bonnefort, directeur de la marque DS. Ainsi, exit la DS 5 (voir notre essai) pour l’Europe et les DS 5LS et DS 6WR pour le marché chinois. Le Français planche déjà sur une grande limousine. Celle-ci sera encore plus longue qu’une Peugeot 508 (4,80 m) ou même qu’une Citroën C6 (4,90 m), puisqu’elle devrait approcher les 5 mètres !

Le concept-car Divine DS dévoilé en septembre 2014 pourrait bien être une des sources d'inspiration avec la DS Numéro 9, notamment pour les blocs optique très effilés et à LED

Le concept-car Divine DS dévoilé en septembre 2014 pourrait bien être une des sources d’inspiration avec la DS Numéro 9, notamment pour les blocs optique très effilés et à LED

Pour ce porte-drapeau à vocation mondiale, le designers DS devront faire preuve de moins d’originalité. Celle qui aura pour mission de remplacer la DS 5 et de succéder à la C6 devra plaire au plus grand nombre et répondre aux attentes d’une majorité de clients. Pour cela, le choix le plus raisonnable est d’opter pour une carrosserie tricorps avec 4 portes.

Celle qui est pour le moment appelée DS 8 ira se battre face aux BMW Série 5, Audi A6, Mercedes Classe E, … mais sans motorisation « noble ». La luxueuse berline attendue pour d’ici 2020 devra se contenter de quatre-cylindres en diesel, comme en essence. Son atout sera de disposer d’une motorisation hybride essence-électricité en quatre roues motrices et ainsi de battre des records de consommation (théorique).

A suivre…