Hier, Florent vous présentait en détails la nouvelle citadine ultra low-cost de Renault : la Kwid. Destinée aux pays émergents, cette auto légèrement plus longue qu’une Twingo pourrait apparaître dans les concessions européennes du Losange… et plus particulièrement en France ! Cependant, vous ne la trouverez dans les showrooms Dacia, et non pas Renault !

Seulement 4 200 euros !

Souvenez-vous, il y a maintenant dix ans la Dacia Logan arrivait en Europe. Un lancement qui n’est pas passé inaperçu pour cette voiture qui à l’origine n’était pas prévue pour notre marché. En dévoilant la Kwid, le PDG de Renault s’est logiquement fait questionner sur la potentielle commercialisation de la voiture rebadgée du logo Dacia. La marque roumaine assurant la diffusion des modèles à bas prix du groupe dans les pays développés.

Voici celle que les jeunes (et moins jeunes) pourraient s'offrir en première voiture : la Dacia Kwid avec ses airs de Sandero et de Duster

Voici celle que les jeunes (et moins jeunes) pourraient s’offrir en première voiture : la Dacia Kwid avec ses airs de Sandero et de Duster

Carlos Ghosn n’a pas répondu de manière tranchée. Si la venue de la Kwid en Europe n’est pas prévue, elle n’est pas non plus écartée. Vendue à partir de 4 200 euros en Inde, la citadine serait affichée chez nous à un prix nettement plus élevé. Cela est dû au lieu de production qui basculerait au Maroc, à Tanger, et au fait que les normes de sécurité (ABS, airbags, ESP, contrôle de la pression des pneus, appel d’urgence eCall en 2018, …) sont nettement plus contraignantes.

Si vous attendez impatiemment de vous offrir une Dacia Kwid en première voiture et/ou tant que bonne alternative à une voiture d’occasion, sachez qu’elle pourrait apparaître en France d’ici un à deux ans. Elle s’échangerait contre la somme de 6 000 à 7 000 euros. Les rumeurs actuelles la disent équipée d’un moteur trois-cylindres 0,8 l de faible puissance (60 ch ?) associé à une boîte manuelle à 5 rapports pour une consommation réduite.

A suivre.