Après l’échec de la C6 (moins de 24 000 ventes en 7 ans de carrière), Citroën change de formule en lançant la DS5 en 2011, une berline aux airs de monospace racé.

Son allure est un peu déroutante et son mauvais confort – les suspensions ont été assouplies entre temps – lui permettent de s’écouler à 50 000 exemplaires environ jusqu’à maintenant. Une performance en demi-teinte que les chevrons compte bien enrayer en restylant le vaisseau-amiral l’année prochaine.

Faciès transfiguré

Les changements les plus importants seront focalisés sur la proue. La face avant de la DS5 restylée se conformera aux nouveaux codes stylistiques DS, à savoir une calandre plus agressive et clinquante. Le chrome est plus épais et visible, tandis que la grille est proéminente. Il y a de fortes chance que ce soit un copié-collé de la 5LS réservée à la Chine. Ce sera aussi la disparition du logo Citroën au profit du logo DS. Au final, seul le capot devrait rester à l’identique, car les nouveaux phares rectangulaires imposeront d’utiliser des panneaux de carrosserie différents pour les ailes avant.

Voici la Citroën DS5 phase 2, prévue pour 2015

Voici la Citroën DS5 phase 2, prévue pour 2015 – (crédit : Bekim Ajvazi pour Abcmoteur)

Sur le profil, la ligne devrait demeurer intacte, tout comme les deux longues barrettes de chrome s’arrêtant au niveau des rétroviseurs. En revanche, la poupe subira un nouveau traitement pour les optiques 100 % LED qui adopteront le dessin 3D déjà vu sur la DS3 Cabrio Racing.

Bien entendu, des coloris et jantes inédits seront proposés.

Des changements aussi à l’intérieur

L’habitacle ne sera pas oublié avec une mise à jour de l’ergonomie générale, en particulier de la console centrale avec un écran tactile et des commandes plus simples. Le C4 Picasso servira de base d’inspiration. On attend également une planche de bord revue, ainsi que des équipements supplémentaires en série, comme en option.

La DS5 phase II imaginée ici par Cavalino

La DS5 phase II imaginée ici par Cavalino gardant la forme générale des optiques actuelles

Des motifs et selleries supplémentaires seront ajoutés au catalogue.

En vente dès l’année prochaine

Lors de sa sortie estimée à l’autonome 2015, rien de nouveau du côté des motorisations (de 120 à 200 ch) n’est attendu, puisque la DS5 vient de se doter du tout jeune diesel BlueHDI 180 ch.

Par ailleurs, ses tarifs évolueront peu. Le prix d’entrée ne dépassera pas les 30 500 € avec le e-HDI 115 ch Airdream BVA6.