Depuis sa sortie en 2011, la Citroën DS4, s’affichant comme une compacte haut de gamme surélevée, n’a pas déplacé les foules comme l’aurait espéré les chevrons. Pour tenter de remédier à ce semi-échec, la marque française va lui offrir une cure de jeunesse de mi-carrière.

Nouveau souffle

Pour restyler sa DS4, deux choix s’offrent à Citroën. Le premier, peu coûteux, est de transposer la calandre vue sur la DS 5LS avec de nouvelles optiques de phare plus effilées permettant de mieux la distinguer de la C4 dont elle est dérivée. Seulement, est-ce que ces évolutions seront suffisantes pour afficher un volume de ventes plus élevé ?

Voici ce à quoi pourrait ressembler la Citroën DS4 restylée. Seul le logo DS sur la calandre paraît encore trop tôt, il sera l'apanage de sa remplaçante

Voici ce à quoi pourrait ressembler la Citroën DS4 restylée. Seul le logo DS sur la calandre paraît encore précoce, il sera l’apanage de sa remplaçante (2018 ?) – Crédit : Antoine51

Afin de s’en assurer, le constructeur pourrait la rendre méconnaissable en la modifiant lourdement tout en diminuant sa garde au sol. Un pari plus risqué et surtout plus onéreux…

L’autre question à laquelle il est encore difficile de répondre en l’absence de photos volées, concerne l’habitacle. L’intérieur pourrait être revu par petites touches afin d’épurer la console centrale et de faire progresser la qualité de finition notamment.

Arrivée du trois-cylindres ?

En outre, la DS4 pourrait disposer d’une autre carte à jouer avec l’arrivée de nouvelles motorisations autant du côté des essence que des diesel.

Des rumeurs font état d'une deuxième compacte DS dans la branche de luxe Citroën que Cavalino a illustré pour Blogautomobile

Des rumeurs font état d’une deuxième compacte DS (dérivée de la DS 5LS) dans la branche de luxe Citroën que Cavalino a illustré pour Blogautomobile

Pour les amateurs de sans plomb, la compacte premium devrait accueillir le nouveau trois-cylindres 1,2 l e-THP turbo décliné en 110 et 130 ch (la C4 profite déjà du 1,2 l e-THP 130 ch) réputé pour sa sobriété. Citroën marquera également des points avec la venue fort probable du BlueHDi. Cette nouvelle génération de diesel 2,0 l offrirait 150 et 180 ch, de quoi se mesurer un peu plus sereinement aux productions germaniques.

Bientôt officielle

La réponse à ces suppositions ne devrait plus tarder étant donné que la venue de la DS4 phase 2 est prévue pour cette année ou au plus tard en 2015. Le Mondial de l’auto de Paris au mois d’octobre prochain pourrait être l’occasion de la découvrir…