Audi dispose déjà dans sa gamme des RS Q3 (340 ch), SQ5 (340 ch) et récemment du SQ7 (435 ch). Il paraît donc logique que le dernier arrivé baptisé « Q2 » va lui aussi avoir le droit à un traitement épicé…

Le petit SUV aux Anneaux pourrait bien s’encanailler

Jusqu’il y a peu, SUV ne rimait pas avec sportivité. Les progrès réalisés sur les suspensions permettent maintenant aux constructeurs de proposer des modèles surélevés crédibles une fois emmenés à un rythme soutenu. Le BMW X6M et son système anti-roulis actif étant particulièrement impressionnant dans le genre comme j’avais pu le constater… Bien entendu, si un RS Q2 voyait le jour, il n’aurait pas accès à cet équipement encore réservé au haut de gamme, mais il fera très certainement mieux que le Mini Countryman JCW (231 ch) qui ne préserve pas les vertèbres de ses occupants !

L'illustration de X-Tomi Design est très séduisante !

L’illustration de X-Tomi Design est très séduisante !

Il faut admettre que les attributs du RS Q3 siéent très bien au Q2 sur ce photomontage. La face avant qui est déjà à l’origine relativement agressive n’est sans doute pas étrangère à ce résultat convaincant.

Cela étant dit, nous ne pensons pas chez Abcmoteur que la firme d’Ingolstadt mettra sur le marché un RS Q2. Notamment parce que l’Audi A1 ne va pas plus loin que la S1 (lire notre essai), à l’exception de la version limitée Quattro. Sans compter que les prix serait très haut perché… Par conséquent, un SQ2 semble nettement plus plausible et viable. Aujourd’hui, le Q2 s’en tient à 190 ch au maximum, mais demain cette version S pourrait le faire bondir aux alentours de 240 ch en utilisant le quatre-cylindres 2,0 l TFSI de la S1. Sa rivale anglaise – toute désignée ! – citée plus tôt dans l’article n’aurait qu’à bien se tenir…

A suivre.

> Découvrez aussi notre rencontre en vidéo avec l’Audi Q2