Il y a quelques jours, Audi a simultanément levé le voile sur son A4 berline et break (lire : Audi A4 : si, si, elle est nouvelle !). Les évolutions ne sont pas visibles au premier coup d’œil et pourtant elles sont bien présentes. Pour la version ultra-musclée à venir qu’est la RS 4, du changement est également prévu.

La concurrence s’est renforcée

Apparue en 2012, l’Audi RS 4 Avant B8 équipée d’un V8 FSI atmosphérique de 4,2 l et 450 ch vient de voir sa production arrêtée définitivement à cause de l’arrivée de la nouvelle génération de l’A4. La RS 4 B9 qui va suivre reprendra les éléments caractéristiques de la gamme RS. L’illustrateur X-Tomi s’est inspiré de la nouvelle RS 3 pour obtenir ces deux images visibles ci-dessous.

Un poids en baisse d'une centaine de kilos fera partie des améliorations reçues par la future RS 4 attendue pour 2016 ou 2017

Un poids en baisse d’une centaine de kilos fera partie des améliorations reçues par la future RS 4 attendue pour 2016 ou 2017

La grande nouveauté attendue pour cette génération future concerne le moteur qui viendra prendre place sous le capot. Le V8 trop peu efficient pour les normes écologiques actuelles – qui sont faussées, mais ce n’est pas le sujet ! – ne sera sans doute pas reconduit. Il s’agira sûrement d’un V6 TFSI biturbo de 3,0 ou 3,6 l de cylindrée développant près de 500 ch.

Une variante berline sera peut-être au programme

Une variante berline sera peut-être au programme

Il faut dire que depuis le peu la concurrence est nettement plus fournie. On peut notamment citer les BMW M3 (431 ch), Mercedes-AMG C 63 (476 ch ou 510 ch en version S) et Alfa Romeo Giulia QV (510 ch). En outre, Jaguar devrait prochainement muscler encore davantage sa XE que nous avons récemment essayée avec son V6 de 340 ch…

A suivre.