Attendue pour être présentée en 2016 et plus précisément à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris, l’Alpine ne devrait pas être à l’heure pour son rendez-vous initial à en croire le site internet Motoring. Bernard Ollivier, qui est à la tête de la marque dieppoise, a livré des informations faisant comprendre que la date de sortie sera probablement repoussée.

La marque sera lancée uniquement lorsqu’elle sera prête

En amorçant la renaissance d’Alpine, indéniablement Renault joue gros. Si le premier modèle que sera le coupé (on parle d’un SUV pour le second) se révèle être un échec, c’est toute la marque qui sera condamnée, y compris ses perspectives d’avenir.

Le style de l'Alpine ne serait pas assez expressif ?

Le style de l’Alpine ne serait pas assez expressif ?

M. Ollivier en a bien conscience lorsqu’il a dit à nos confrères australiens que « Le futur d’Alpine est basé sur cette voiture » et qu’il s’agit d’un « one shot ». C’est aussi parce que l’accueil réservé au au concept-car Célébration dévoilé lors des derniers 24 Heures du Mans n’a pas suscité un grand enthousiasme. Le design néo-rétro a été jugé un peu fade. C’est notamment pour cette raison que le PDG déclare que la marque ne pourra pas présenter son modèle avant 2017 et qu’il est nécessaire de disposer de plus de temps afin de livrer une voiture parfaite.

Alors que des doutes se forment au sujet de la nature que prendra l’Alpine de série, M. Ollivier n’a pas voulu donner plus de précisions sur la partie technique. Il a toutefois souligné que la sportive portera l’ADN Alpine et qu’elle sera très agile grâce son faible poids. Un bonne nouvelle quand des rumeurs récentes annonçaient entre 1 200 et 1 300 kg pour la Française !

Une affaire à suivre sur Abcmoteur, le retour d’Alpine sera peut-être encore ponctué de d’autres rebondissements !…