La Subaru Impreza fut le premier modèle que j’ai essayé durant ma journée sur circuit sur glace à l’Alpes d’Huez. Comme il s’agit d’un modèle disposant d’une transmission intégrale, la neige devrait lui poser aucun souci… quoique !

Pas si facile…

Sans doute la plus sécurisante, la Subaru Impreza XV 2,0D l de 150 chevaux a péché un peu lorsqu’il fut le moment de réaliser le slalom. Autant elle se tient comme sur un rail en ligne pied au plancher, autant lorsqu’il s’agit de la manier relativement à vive allure entre les plots ça peut se compliquer… En effet, le système AWD de la japonaise avait tendance à pousser les roues avant. Cela ayant pour effet d’amplifier le sous-virage et pouvait conduire à rencontrer le mur de neige… qui avait été cherché, il faut l’avouer !

le test de l'impreza 2.0d diesel

Chaussée sur des ContiWinterContact™ TS 830 P, la Subaru Impreza XV 2,0D l diesel se tenait comme sur un rail sur cette piste enneigée !

une subaru sur le circuit andros

Attention tout de même à ne pas trop la brusquer dans le slalom, l'électronique est un peu déroutante

Tout bon père de famille pourra ainsi se tourner vers l’Impreza sans hésiter tant l’auto est linéaire et efficace sur un manteau de neige. Pour les amateurs de sportivité et d’un peu plus de fun, la Clio RS est un bon choix ou encore mieux, le Polaris RZR.

Galerie photo