La Renault Clio RS… véritable référence dans son segment des petites bombinettes sportives, que vaut-elle sur un circuit sur glace à l’Alpe d’Huez ? Son châssis et ses deux roues motrices avant se sont-ils montrés à la hauteur ?

La plus fun

Dès les premiers tours de roues, la prise en main de la Clio RS est aisée. Par ses faibles proportions, on sent tout de suite l’auto. Dès lors, le slalom devient un jeu très amusant que l’on essaye de passer le plus rapidement possible. L’enjeu sera de ne pas trop faire déraper l’auto et surtout d’être assez rapide pour braquer dans l’autre sens après le passage d’un cône.

la renault clio rs 2012 sur circuit sur glace

Les slaloms ont été une vraie partie de plaisir avec la Renault Clio RS !

Clairement, la Clio RS est joueuse et se manie encore plus aisément qu’une Impreza XV. Cela est dû à plusieurs choses. Dans un premier temps, il y a les pneus neige (des ContiWinterContact TS 830 P) qui jouent un rôle majeur. La même voiture avec des pneumatiques prévus pour la saison estivale n’auraient pas permis de monter la moindre dénivelée !

freinage d'urgence sur la neige en clio rs iii

Avec les pneus neige Continental, le freinage d'urgence se passait en toute sérénité. La motricité était toujours présente et permettait donc d'effectuer un évitement

les pneus ContiWinterContact™ TS 830 P montees sur une renault clio rs

L'excellente tenue de route de la Clio RS était due en grande partie aux pneumatiques ContiWinterContact™ TS 830 P montés sur les quatre roues

Par ailleurs, les nombreuses aides électroniques de l’auto permettent au conducteur novice d’éviter bien des erreurs ! Le freinage et la pédale des gaz s’en trouvent ainsi régulés. Du coup, les virages et les freinages s’enchaînent sans la moindre crainte. Bref, en tant qu’amateur sur glace, la Renault Clio RS saura satisfaire tout le monde, pour les plus ardus, ils préfèreront sans doute une propulsion ou le Polaris RZR !

Galerie photo