Volvo V40 Cross Country : notre avis sur le crossover suédois

Depuis la C30 dont la carrière s’est arrêtée en 2013, l’entrée de gamme de Volvo est constituée par la V40 (qui remplace la S40 de seconde génération). Cette berline 5 portes, apparue en 2012, est suivie moins d’un an plus tard par une version typée tout-chemin, la Cross Country.

Moins diffusée que ses rivales telles que l'Audi Q3 et la BMW X1, quels sont les atouts de la V40 Cross Country ?

Moins diffusée que ses rivales telles que l’Audi Q3 et la BMW X1, quels sont pour autant les atouts de la Volvo V40 Cross Country ?

Pendant quelques jours, Abcmoteur a pris en main la Volvo V40 D3 BA Cross Country finition Summum. Voici notre avis.

Quand la V40 s’habille pour les sentiers battus

La V40 classique propose un style original s’identifiant facilement à une Volvo, même si elle sort un peu du lot au sein de la gamme avec un design moins classique et plus arrondi. En ajoutant l’accastillage de la Cross Country, elle gagne une allure de baroudeuse.

Volvo V40 Cross Country

La Volvo V40 Cross Country dans son coloris “Cuivre Naturel Métallisé”

profil Volvo V40 Cross Country

On peut remarquer sous cet angle le toit vitré panoramique apportant de la clarté dans l’habitacle et une sensation d’espace accrue pour les passagers arrière

arriere Volvo V40 Cross Country

La lunette arrière est assez inclinée. Volvo conserve avec la V40 cette forme de feux verticaux épousant les hanches de l’auto qui lui est propre

Cela se caractérise tout d’abord par une face avant différente et plus imposante. Le dessin de la calandre est modifié avec une grille en nid d’abeille et un chrome plus épais sur la partie supérieure. Les changements ne s’arrêtent pas là, puisque les boucliers avant et arrière sont également revus.

proue v40 cross country

On s’aperçoit ici que des éléments sont repris à la version R-Design comme les LED en position verticale

sabot ar v40 cross country

Pour la proue, on note des feux de jour à LED verticaux intégrés dans une nouvelle protection en plastique noir et une lame inférieure moins anguleuse avec une partie couleur alu évoquant le milieu des 4×4. Du côté de la poupe, la protection en plastique apparaît au niveau de la plaque d’immatriculation et là encore le bouclier est secondé par une protection reprenant l’apparence de l’aluminium. Ces deux éléments se retrouvent aussi sur le profil au niveau des bas de caisse.

jante 18 mefitis v40 cross country

Les jantes 18 pouces Mefitis chaussées de pneus Pirelli P Zero en 225/45

La panoplie est complétée par des barres de toit, des coques de rétroviseur et des montants latéraux de porte en noir laqué. Enfin, il y a un choix de dix modèles de jantes exclusives (de 16 à 19 pouces), tandis que la garde au sol est surélevée de 12 mm (40 mm de hauteur en plus, en prenant en compte les barres de toit).

La V40 classique

A titre de comparaison :

Un habitacle soigné et original

Lorsque l’on pénètre pour la première fois à bord, c’est la bonne surprise ! Dotée d’une sellerie cuir bi-ton (noire et marron) recouvrant des sièges joliment dessinés et d’une console centrale flottante en aluminium cuivré, notre V40 flatte l’œil, respire la qualité et se distingue des habitacles de ses concurrentes bien souvent trop austères. La planche de bord en plastique moussé, les contre-portes rembourrés de cuir et les différents inserts achèvent de nous convaincre d’une finition de très bonne facture.

interieur v40 cross country summum cuir

Il s’agit de la sellerie bi-ton cuir Noisette/Anthracite avec incrustations Aluminium Cuivré sur la console centrale

tableau de bord v40 cross country

Ci-dessus, l’affichage “Performance”. On regrette que le rapport engagé soit affiché uniquement en mode manuel

console centrale v40 cross country

inscription cross country planche de bord

Une fois installé à l’avant, la place ne manque pas. Les sièges électriques sont simples d’utilisation. A l’arrière, on ne se sent pas trop à l’étroit, si ce n’est pour la place centrale. Les rangements sont en nombre suffisant : trappe près du frein à main, sous l’accoudoir, derrière la console centrale, les vide-poches, aumônières, … En dépit d’une longueur importante, la V40 propose un volume de coffre parmi les plus faibles de la catégorie : 335 litres. Une capacité qui peut être augmentée à l’aide de la banquette se rabattant en 2/3 – 1/3 tout en dégageant un plancher plat.

sellerie cuir noisette v40 cross country

places arriere v40 cross country

L’espace aux jambes conviendra à la majorité, mais on aurait espéré mieux au regard des dimensions de la V40

coffre v40 cross country volvo

Le volume du coffre (à double fond) peut varier de 335 à 876 litres une fois la banquette rabattue

compartiment moteur v40 cross country d3 150 geartronic

Ce sont les longs trajets qu’elle préfère

Il est maintenant temps de mettre le contact et de prendre la route. Pour démarrer, on insère la clef dans son logement, puis on appuie sur “Start” tout en maintenant la pédale de frein enfoncée. Le joli combiné d’instruments digital s’illumine. Lumineux et lisible de jour comme de nuit, il laisse le choix entre trois types d’affichage : Eco, Elégance ou Performance. De même, le 5 cylindres en ligne diesel 2,0 l 150 ch se met en route. Il claque un peu à froid avant de devenir plus silencieux, la bonne insonorisation aidant.

Volvo V40 Cross Country-2

Dès les premiers tours de roue, on apprécie la direction suffisamment ferme, alors qu’on peste contre le diamètre de braquage (11,2 m) pénalisant les manœuvres. De plus, le gabarit imposant (4,37 m de long, 1,78 m de large et 1,45 m de haut) et la mauvaise visibilité arrière ne facilitent pas la tâche. Heureusement, les radars et une caméra de recul arrière viennent aider le conducteur. Le Park Assist Pilot permet même de se garer sans toucher le volant.

test Volvo V40 Cross Country

La boîte automatique à six rapports Geartronic est satisfaisante. Les vitesses passent aisément et sans trop se faire sentir. On regrette seulement qu’elle manque un peu de douceur à basse vitesse (donc une critique valable principalement en ville), qui peut venir de la pédale d’accélérateur trop sensible. Parfois, à vitesse stabilisée, la boîte hésite entre deux rapports.

petite route v40 cross country

C’est donc en-dehors de la ville que la V40 se montre plus à l’aise. Sur départementale, les kilomètres défilent. La position de conduite typée berline est très agréable. Le confort et le bon maintien des sièges participent à rendre les trajets moins fatigants. Les suspensions, assez fermes sans être brusques, – devant ici s’acquitter de roues en 18 pouces – font un travail correct, sauf quand la route devient trop dégradée où l’on se trouve un peu secoué à faible allure. Le comportement routier est sécurisant – c’est une plateforme de Ford Focus qui a été utilisée – malgré un centre de gravité un peu plus haut. Le roulis en virage et quasiment inexistant et le caisse tangue que très peu.

route terre v40 cross country

S’aventurer sur des terrains meubles et boueux n’est pas sa tasse de thé. Même un Grip Control comme sur le Peugeot 3008 n’est pas disponible afin de palier aux problèmes de motricité

Volvo V40 Cross Country-4

Néanmoins, la V40 Cross Country se débrouille sans souci sur des sentiers pas trop difficiles

Volvo V40 Cross Country-3

Le fameux 5 en ligne de Volvo – malheureusement en fin de vie, il ne passera pas la norme Euro 6 – est très plaisant : il se montre tonique dès qu’on le sollicite (et davantage avec la boîte en mode sport) et doux à bas régime. Il profite de 150 ch à 3 500 tr/min et de 350 Nm de couple à 1 500 tr/min. En sus, une sympathique sonorité que l’on attendait pas de la part d’un diesel se fait entendre lorsque l’on s’approche de la zone rouge en conduite dynamique. Le freinage qui se dose facilement, est puissant et progressif. Sur un parcours mixte, le bloc se montre d’une frugalité exemplaire au regarde de la cylindrée et de la puissance : 6,2 l/100 km en moyenne relevé grâce  à l’ordinateur de bord pendant l’essai (et même 5,2 l lors de parcours en-dehors du milieu urbain). Le réservoir de 60 litres permet ainsi d’envisager sereinement de longues étapes.

gue v40 crossover

Sa garde au sol rehaussée de 12 mm lui procure un – léger – avantage en cas de franchissement. D’autre part, les diverses protections sur la carrosserie rassurent face aux éventuels petits chocs

Là où la V40 se distingue, c’est au sujet de ses équipements de sécurité autant pour les occupants qu’à destination du trafic environnant.
Le “City Safety” permet jusqu’à 50 km/h d’arrêter l’auto toute seule si un danger se présente devant vous (la pédale de frein s’enfonce d’elle-même), un système avertit sur la présence de cyclistes ou de piétons, le “BLIS” s’occupe de vous prévenir à l’aide d’un voyant lumineux si un véhicule se situe dans un angle mort (moto en train de vous dépasser, voiture passant devant vous alors que effectuez une marche arrière, …). Si malheureusement un piéton vous percute depuis l’avant à une vitesse comprise entre 20 et 50 km/h, un airbag spécial piéton se déploiera (voir vidéo) ! La marque suédoise ambitionne de ne plus avoir “aucun mort ou blessé grave dans une nouvelle Volvo à l’horizon de 2020″ !
Sur le tableau de bord, on retrouve les panneaux de signalisation routière (limitations de vitesse, interdiction de doubler, …) lus grâce à un système de caméra. La détection fonctionne très bien, car un panneau 30 légèrement caché derrière de la végétation a été reconnu. Seul hic, les panneaux ne sont pas nécessairement présents après une intersection (celle-ci annule la précédente limitation), ce qui fait que la vitesse limite affichée n’est pas toujours correcte. Une alerte contre l’assoupissement et le franchissement de ligne (le volant vibre légèrement) permet de contrôler la vigilance de celui qui conduit.

camera capteur v40 cross country

“L’œil” de la V40 avec ses différents capteurs…

Enfin, la Volvo V40 n’est pas avare en technologies. A son bord, le système de navigation RTI avec commande vocale et au volant (tout comme le Bletooth) permet de se diriger. Efficace, le GPS nous a cependant paru un peu lent et pas très ergonomique lors de la saisie. Avec un smartphone (iOS, Android ou Windows), il est possible de télécharger une application appelée Volvo On Call offrant la possibilité de vérifier le niveau de carburant, localiser le véhicule, le verrouiller, préchauffer l’intérieur, planifier un trajet, … Bref, tout un lot de fonctions à distance qui s’avèrent très pratiques !

eclairage nuit v40 cross country

L’éclairage est performant, notamment de nuit et en feux de route. Le faisceaux est dense, large et particulièrement haut

Par ailleurs, plusieurs prises réparties dans l’habitacle permettent de brancher ses appareils mobiles. L’écran tactile offre son lot d’applications telles que Spotify (mais aussi Coyote, Wikango, Deezer, LiveRadio, la météo, …) pour profiter des haut-parleurs avec ses propres listes de lecture. La voiture peut aussi se transformer en point d’accès Wi-Fi, bien vu !

La Volvo V40 Cross Country en vidéo

Voici quelques prises de vues de l’extérieur et depuis l’intérieur.

Que faut-il en retenir ?

Les plus Les moins
- design original, mais pas trop voyant
- présentation intérieure sérieuse, sans être austère
- moteur diesel 5 cylindres économe en carburant et propre à Volvo
- équipements de sécurité
- visibilité arrière
- rayon de braquage
- boîte auto perfectible
Modèle essayé Prix
logo Volvo Volvo V40 Cross Country 36 200 €
Modèles concurrents Prix
logo audi audi q3 Audi Q3 de 29 780 à 45 160 €
logo bmw bmw x1 restyle BMW X1 de 24 450 à 51 100 €
logo mercedes mercedes-gla Mercedes GLA de 30 400 à 49 050 €

D’abord une affaire esthétique

Au terme de cet essai, on rend la V40 Cross Country (36 200 €) avec une bonne impression. Elle permet de rouler dans un crossover avec un look décalé, bien fini et puissamment motorisé tout en restant sous les 7 l/100 km.

feux ar v40

Toutefois, est-ce que ces attributs qui la font passer pour un tout-terrain, alors que ce n’est qu’une histoire d’apparence (hormis les essence T4 et T5 disponibles en transmission intégrale), valent le coup en étant facturés 1 990 € ? Cela fait un peu cher, mais c’est l’assurance de se démarquer et d’offrir une personnalité encore plus marquée à la compacte de Göteborg.

Fiche technique Volvo V40 D3 2,0 l 150 ch diesel Geartronic Cross Country

Informations générales
Commercialisation septembre 2012
Pays Suède
Carburant/énergie Diesel
Prix du neuf 36 200 €
Mécanique
Cylindrée cinq-cylindres 2,0 l turbo
Puissance 150 ch à 3 500 tours/min
Couple 350 Nm à 1 500 tours/min, jusqu’à 2 750 tours/min
Transmission avant (traction)
Performances
Vitesse max 200 km/h
0 à 100 km/h 9,3 s
Consommation cycle mixte : 5,2 l aux 100 km
Rejets de CO2 137 g/km
Autonomie 1 150 km
Poids et mesures
Poids à vide 1 484 kg
Dimensions L : 4,37 m / l : 1,78 m / h : 1,45 m
Réservoir 60 litres
Volume de coffre 335 à 876 litres
Pneumatique AV/AR 225/45 R18 – 225/45 R18

Galerie photo

  • Une réponse

    1. Mika

      Un look et un moteur décalé (5 cylindres) par rapport à la concurrence : C’est un 100% Volvo !
      La sonorité du 5 cylindres change par rapport à la concurrence.
      Petit oubli de la redac: L’habitabilité est bonne aussi.

      Très bon compromis pour ceux qui n’aiment pas trop le tape à l’œil.

      La motorisation essence T4 fait 180 ch de puissance et 300 Nm de couple
      Le must: La motorisation essence T5 fait 254 ch de puissance et 360 Nm de couple !

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publié.