Sur le marché des SUV compacts depuis 2011, le Range Rover Evoque a immédiatement rencontré le succès auprès du public, notamment grâce à son physique très séduisant. Il a permis à Land Rover de conquérir de nombreux nouveaux clients.

essai Range Rover Evoque diesel SD4 190 ch

Proposé en 3 et 5 portes, l’Evoque se décline en deux niveaux de puissance en diesel (150 ch et 190 ch) et en essence (240 ch et 285 ch). L’ensemble de ces motorisations bénéficient d’une nouvelle boîte automatique à 9 rapports depuis cette année 2014. Une bonne occasion de prendre en main le 4×4 le plus branché de sa catégorie dans sa version 2,2 l 190 ch SD4 BVA9 en finition Dynamic.

Quelle allure !

Les personnes les plus au courant de l’actualité automobile se souviennent peut-être du concept-car Land Rover LRX présenté au salon de Detroit, en 2008. Ce 4×4 3 portes avait fortement impressionné par son style et sa faible longueur, la marque anglaise nous ayant plus habitué à présenter des tout-terrains de gros gabarit. Trois années plus tard, c’est donc inchangé que l’Evoque est commercialisé !

Range Rover Evoque

Avec cette face avant très massive, mais pourtant dotée de petites optiques, notre SUV dans cette livrée couleur bronze (appelée « Zanzibar ») interpelle. Quel est donc ce modèle sorti tout droit des allées d’un salon ?

Range Rover Evoque Dynamic

avant Range Rover Evoque

calandre Range Rover Evoque

De profil, il continue d’étonner avec une surface vitrée qui semble particulièrement réduite, tandis que la hauteur de caisse est élevée. Ligne de toit et ceinture de caisse convergent vers l’arrière, ce qui lui confère une allure trapue. Les passages de roues accentués et situés aux quatre coins de la voiture renforcent son aspect baroudeur que ses mensurations ne trahissent pas (1,97 m de large, 1,61 m de haut, mais « seulement » 4,37 m de long).

profil Range Rover Evoque

aile arriere Range Rover Evoque

retro Range Rover Evoque

Pour la partie arrière, on remarque immédiatement cette lunette de hayon écrasée, ainsi que le dessin très détaillé des feux reliés entre eux par une baguette noire. Les deux sorties d’échappement de forme rectangulaire viennent couronner le tout !

lunette arriere Range Rover Evoque

vue 3-4 arriere Range Rover Evoque

arriere Range Rover Evoque

Raffinement à bord

Après avoir observé les lignes de l’Evoque, dont il est difficile de ne pas tomber sous le charme malgré le côté un peu « m’as-tu-vu » de l’ensemble, on s’attend à découvrir un intérieur lui aussi original, alors qu’il n’en est rien.

contreporte Range Rover Evoque

interieur Range Rover Evoque

Land Rover fait dans le classique avec un habitacle utilisant des formes rectilignes et ce n’est pas pour nous déplaire, tant la présentation est soignée et flatteuse. Seuls les sièges baquets en cuir marron semblant provenir de la cousine F-Type sont un peu osés pour une auto de ce type !

habitacle Range Rover Evoque

volant Range Rover Evoque

compteurs Range Rover Evoque

planche de bord Range Rover Evoque

console centrale Range Rover Evoque

sieges baquets Range Rover Evoque

L’habitabilité est bonne pour les passagers, tandis que le volume de coffre est dans la moyenne avec 420 l (et jusqu’à 1 445 l), soit une valeur voisine aux 410 l d’un BMW X1.

places arriere Range Rover Evoque

coffre Range Rover Evoque

Un sentiment de robustesse et de bien-être nous fait – une nouvelle fois – apprécier ce SUV. Il est donc maintenant temps de s’installer à son volant !…

Une nouvelle boîte bienvenue

Auparavant disponible avec une boîte automatique à 6 rapports, le Range Rover Evoque se montrait glouton  (environ 10,5 l/100 km pour pas loin d’1,7 tonne) et manquait de vigueur. Avec cette nouvelle transmission inédite, Land Rover propose 3 rapports de plus, n’est-ce pas trop ?

roulage Range Rover Evoque

A l’usage, la nouvelle BV9 se montre plus efficace et aussi un peu plus performante que sa devancière BVA6. Les vitesses se passent rapidement sans trop se faire sentir, les relances sont plus vives, tandis que l’allongement final de la boîte permet de faire diminuer significativement la consommation avec 1,5 l d’économisé tous les 100 kilomètres parcourus. Un appétit qui a également été réduit grâce au stop & start (et à venir la gestion intelligente des 4 roues motrices permettant de passer en simple traction lorsque cela est suffisant).

vue profil Range Rover Evoque

Equipé de grosses jantes de 20 pouces, notre Evoque se montre plutôt confortable au regard de la taille des roues. En revanche, ces dernières génèrent d’importants bruits de roulement qui viennent s’ajouter aux bruits aérodynamiques.

Range Rover Evoque bronze

Heureusement, l’insonorisation du diesel est bonne, le moteur n’étant pas trop bruyant. Toutefois, les performances du quatre-cylindres 2,2 l de 190 ch (à 3 500 tr/min) et 420 Nm de couple (à 1 750 tr/min) restent derrière celles d’une Audi Q3 2.0 TDI quattro S tronic de 177 ch et 380 Nm pourtant moins puissamment motorisé, puisque l’Anglais demande 8,5 s, contre 8,2 s pour l’Allemand.

Range Rover Evoque pack design black

Finalement, le « baby » Range marque des points avec sa direction et son châssis permettant d’adopter une conduite dynamique (toutes proportions gardées, car nous sommes bien à bord d’une auto haute sur pattes pesant un certain poids). Cela étant, on a bien du mal à quitter son volant tant la formule générale nous séduit…

Que faut-il en retenir ?

Les plusLes moins
– Forte personnalité stylistique
– Présentation et finition intérieure
– Agrément de conduite en hausse grâce à la BVA9
– Prix élevé
– Bruits d’air et de roulement (en 20 pouces)
Modèle essayéPrix (hors options)
logo-land-roverRange Rover Evoque SD4 190 ch Dynamic49 300 €
Modèles concurrentsPrix
logo audiaudi q3Audi Q3 4-cyl 2,0 l TDI 177 ch S line quattro S tronic – 46 471 €
logo bmwbmw x1 restyleBMW X1 xDrive20d 4-cyl 2,0 l 184 ch M Sport BVA8 – 43 350 €

Un prix conséquent

Vendu à partir de 49 300 € (en finition Dynamic, hors options), notre petit Range fait payer cher son look ravageur. A titre de comparaison, une BMW X1 xDrive20d finition M Sport de 184 ch s’affiche à 46 471 € et une Audi Q3 S line 2.0 TDI quattro S tronic de 177 ch demande 43 350 €. Les deux sont plus efficients à défaut de posséder des lignes aussi originales. Par conséquent, l’achat de l’Evoque tiendra davantage du coup de cœur. L’Evoque présente aussi de réelles aptitudes en tout-terrain, à condition de ne pas nécessiter une garde au sol trop importante.

test Evoque SD4 BVA9

En mettant le tarif de côté, le Range Rover Evoque se révèle être un très bon choix sur le segment des SUV compacts premiums avec un design fort, un intérieur cossu et un agrément de conduite plaisant.

Vidéo de l’essai

Fiche technique du Range Rover Evoque SD4 BVA9

Informations générales
Commercialisation2014
PaysAngleterre
Carburant/énergieDiesel
Prix du neuf49 300 €
Mécanique
Cylindréequatre-cylindres 2,2 l turbo
Puissance190 ch à 3 500 tours/min
Couple420 Nm à 1 750 tours/min
Transmission4×4 (intégrale)
Performances
Vitesse max195 km/h
0 à 100 km/h8,5 s
Consommationcycle mixte : 6,0 l aux 100 km
Rejets de CO2159 g/km
Poids et mesures
Poids à vide1 685 kg
DimensionsL : 4,37 m / l : 1,97 m / h : 1,61 m
Réservoir60 litres
Volume de coffre420 à 1 445 litres
Pneumatique AV/AR245/45 R20 – 245/45 R20