Peugeot 308 – L’alternative ?

new peugeot 308

Alors que les ventes automobiles pour l’année 2013 sont globalement en baisse, le groupe PSA accuse le coup, + de 10% de chute !
C’est une compacte allemande bien connue qui caracole en tête des ventes, tous segments confondus. La 308, elle, n’apparait même plus dans le top 10.
Et c’est justement cette concurrente que la nouvelle 308 vise en proposant une alternative. Entrera-t-elle dans le classement comme un chien dans un jeu de quille ? Décryptage.

La 308 affiche son nouveau regard devant les porte du fabuleux musée "L'Aventure Peugeot".

La 308 affiche son nouveau regard devant les porte du fabuleux musée “L’Aventure Peugeot”.

Issue d’une longue lignée de berlines familiales populaires (de la 304 à la 307), aux volumes de ventes impressionnants, la 308 1ère génération a subi une baisse de régime concernant les unités écoulées ces derniers mois. Peugeot entend bien redresser la barre en présentant aujourd’hui ce tout nouveau modèle.

Les entrailles de la bête ! La 308 2ème du nom repart d'une plate-forme totalement inédite, contrairement à sa devancière, "simple" évolution de la 307 précédente.

Les entrailles de la bête !
La 308 2ème du nom repart d’une plate-forme totalement inédite, contrairement à sa devancière,
“simple” évolution de la 307 précédente.

La firme au lion continuant le renouvellement de sa gamme, aujourd’hui c’est la 308 qui a droit à la nouvelle sauce Montbéliarde, figurant le segment C, soit le plus gros volume de vente en Europe.
Peugeot, fidèle à sa ligne directrice, poursuit le développement de son concept intérieur avec cette fois une nouveauté, la disparition des boutons de la planche de bord, au profit d’un écran tactile. Planche de bord où nous retrouvons les désormais célèbres compteurs visée haute et le petit volant ovoïde. L’écran tactile intuitif de 9,7″ (!) rassemble toutes les fonctions (aides à la conduite, navigation, multimédia, climatisation, téléphonie, paramètres véhicules, etc…).

La planche de bord est épurée et seuls subsistent quelques boutons (warning, fermeture centralisée, dégivrage, etc...) Notez le compte-tours inversé à droite.

La planche de bord est épurée et seuls subsistent quelques boutons (warning, fermeture centralisée, dégivrage, etc…)
Notez le compte-tours inversé à droite.

L’ensemble présente bien et la qualité de fabrication est au rendez-vous. Le design, tout en étant sobre et élégant, se pare de chrome apportant une touche de raffinement. Les sièges sont confortables et offrent un bon maintien, la position de conduite est excellente. Les places arrières sont raisonnables, à condition de ne pas dépasser les 1,90m, le volume disponible ayant plutôt été assigné au coffre, qui s’avère immense (420 dm3/470 L), soit un des plus grand de sa catégorie.
A noter également, le toit en verre “Cielo” qui voit sa surface augmenter, passant ainsi de 1,23 à 1,44m².

La nouvelle 308 tranche totalement avec l'ancienne mouture, arborant le dernier courant stylistique de la marque.

La nouvelle 308 tranche totalement avec l’ancienne mouture, arborant le dernier courant stylistique de la marque.

A l’extérieur, le look reste sage et joue la carte du politiquement correct. Pas de chichi, pas de fioritures, pas d’exubérances. La face avant affiche fièrement sa calandre flottante tandis que l’arrière se voit flanqué des incontournables feux “boomerang” à 3 griffes.
De profil, la 308 reste dans la simplicité et conserve les gênes de son ancêtre.

Ici la livrée Oak Gold de toute beauté.

Ici la livrée Oak Gold de toute beauté.

Les différentes jantes proposées en 5 doubles branches bi-tons sont disponibles en 17 ou 18"

Les différentes jantes proposées en 5 doubles branches bi-tons sont disponibles en 17 ou 18″

Les motorisations essayées sont les diesels 92 et 115 ch et l’essence 155 ch.
Le petit diesel se montre très vigoureux et ne baisse pas les bras quand le relief apparait. Le poids contenu aidant (seulement 1 090 kg, devenant la plus légère de la catégorie) les relances sont très bonnes et cette version n’a pas à rougir.
Le 115 s’en sort évidemment mieux, et est plébiscité pour les portions d’autoroutes.
La notoriété des diesels de la marque n’est plus à faire et Peugeot le prouve encore une fois.

Ici le diesel 92ch en finition Allure. Le gris Aluminium métallisé lui donne un côté classe, mais sobre et discret.

Ici le diesel 92ch en finition Allure.
Le gris Aluminium métallisé lui donne un côté classe, mais sobre et discret.

Le 1.6 THP, déjà essayé sur la 208 XY, avait déjà fait preuve d’un dynamisme certain. La 308 pesant seulement 75 kg de plus, les reprises sont toujours au rendez-vous.
Un moteur ne rechignant pas à monter dans les tours et repartissant bien la puissance et le couple sur une belle plage d’utilisation.
Au printemps 2014, de nouvelles motorisations feront leur apparition, notamment des versions BlueHDi, affichant des consommations et Co2 record (3,1 l & 82 gr/100 !), grâce à l’utilisation de la technologie SCR. Côté essence, un inédit 3 cylindres 1.2 THP qui annonce bien des promesses disponible en 110 & 130 ch !
Attendues également, des boites de vitesses automatiques à 6 rapports nouvelle génération.

Le THP 155ch est assurément le palpitant qui distillera le plus de plaisir !

Le THP 155ch est assurément le palpitant qui distillera le plus de plaisir !

Sur la route, Peugeot, fidèle à sa réputation, propose encore une fois, une voiture alliant un confort remarquable et une tenue de route excellente. La réduction du poids permet de gagner en agilité, en consommation évidemment, et par conséquent, point important aujourd’hui, la baisse du co2. Les versions diesel sont, ce qu’on appellera communément, de “bonnes bagnoles”.
La version dotée du 155ch, n’est pas a proprement parlé une sportive, mais même en haussant le rythme en mode “attaque” (et on a attaqué !!) elle ne bronche pas et donne du plaisir.
De manière générale, la maniabilité est améliorée par un rayon de braquage diminué (10,4m entre trottoirs) facilitant les manœuvres particulièrement les demi-tours ou les créneaux.

tenue de route 308

308 sur route

peugeot 308 2

Le parcours sélectif emprunté sur les routes des Vosges et d’Alsace (dont quelques portions sont au menu du Rallye de France), était un terrain d’essai de 1er choix et a permis d’exploiter pleinement le potentiel de ce moteur à caractère sportif.

Notre itinéraire nous aura permis de traverser des domaines viticoles alsaciens.

Notre itinéraire nous aura permis de traverser des domaines viticoles alsaciens.

A noter en outre l’arrivée de nouvelles technologies, comme le freinage d’urgence automatique (dont vous trouverez la simulation dans la vidéo), la caméra de recul, le capteur angle-mort ou encore l’aide au démarrage en côte et les phares full LED, et des spécificités comme le frein à main électrique ou le compte-tours inversé. Déroutant les premiers mètres, mais finalement on s’y fait très vite.

Alliant une gamme de moteurs efficaces, un comportement routier rassurant et un raffinement à la française, la 308 séduira assurément les foules.

Alliant une gamme de moteurs efficaces, un comportement routier rassurant et
un raffinement à la française, la 308 séduira assurément les foules.

En conclusion, Peugeot fait un pas en avant et propose un très bon véhicule qui pourra jouer aux avants-postes et revenir dans la course, le podium étant facilement à sa portée ! La qualité se germanise un peu plus, tout en gardant un confort à la française et une tenue de route optimale. Le prix d’entrée est fixé à 17 800 €.
Tout est réuni pour en faire un best-seller et faire remonter les courbes de vente !
Et cerise sur le gâteau, la 308 sera produite en France, dans l’usine de Sochaux. Elle entamera ensuite une carrière internationale, à commencer par la Chine où une usine a été construite par Peugeot.

La 308 permettra-t-elle à Peugeot de sortir la tête de l'eau ? L'avenir nous le dira.

La 308 permettra-t-elle à Peugeot de sortir la tête de l’eau ?
L’avenir nous le dira.

Fiche technique (versions essayées)

Performance

Diesels
Moteurs 1.6 HDI “92″ & 1.6 e-HDI “115″ 1 560 cm3
Puissance max. : 92 ch. (68 kW) à 4 000 tr/min – 115 ch. (85 kW) à 4 000 tr/min
Couple max : 230 Nm à 1 750 tr/min – 270 Nm à 1 750 tr/min
Boite manuelle 5 rapports BE4/5 O – 6 rapports MCM G

Essence
Moteur 1.6 THP “155″ 1 598 cm3
Puissance max. : 155 ch. (115 kW) à 6 000 tr/min
Couple max : 240 Nm à 1 400 tr/min
Accélération : 0-100 km/h 7,3 sec.
1 000m DA : 28.2 sec.
Vitesse max. : entre 210 & 215 Km/h suivant les pneumatiques*
Boite manuelle 6 rapports – MCM H

Dimensions

Long. 4 253 mm
Larg. 2 043 mm (rétros dépliés)
Haut. 1 457 mm
Poids en ordre de marche (pleins faits de tous les fluides) : 1 090 (D “92″), 1 160 (D “115″), 1 165 kg (E “155″)
Réservoir : 53 litres.
Pneumatiques : Pas moins de 3 tailles minimum sont proposées.
Consommation : En fonction des tailles et types de pneus choisis.

*Un choix est possible entre 3 types de gommes : Basse, Très basse ou Ultra basse résistance au roulement.

  • 3 Responses

      • Adrien

        C’est vrai que c’est déroutant un petit volant sur une voiture plus grosse, mais quid de la conduite ? Pour cela, Vincent pourra nous apporter la réponse. ;)

        Répondre
        • Vincent LS

          Cela ne change strictement rien, quelque soit le gabarit de la voiture, le poste et la position de conduite n’influe pas.
          Et ce volant est vraiment très plaisant à prendre en main ! :)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publié.