Mercedes n’a pas chômé pour multiplier les déclinaisons de la quatrième génération de sa Classe C dévoilée en 2013 (berline, break, coupé puis cabriolet). Attardons-nous pour cet essai sur l’une des carrosseries qui se veut la plus séduisante : le coupé.

essai Mercedes Classe C Coupe C205

Après avoir pris pour la première fois le volant d’une Mercedes en essayant l’été dernier la CLA Shooting Brake, je vous embarque ici à Toulouse pour tester la Classe C Coupé en diesel et en essence. J’ai pu avoir les clefs de différentes configurations afin d’obtenir un premier aperçu relativement varié de l’auto que je vous invite à découvrir dans la suite…

L’élégance d’une Classe S

En l’espace de quelques années, la marque étoilée a renouvelé sa gamme tout en introduisant un style doté de lignes plus arrondies. La Classe C Coupé en est un bon exemple tant son prédécesseur exhibait une plastique anguleuse. Ici, tout est une question de courbes pour un résultat franchement attrayant et élégant qui s’accorde bien avec l’image de Mercedes.

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive 3-4 avant-7

Le principal problème de ce modèle – pour ceux qui le considèrent ainsi – est la proximité de son dessin avec la nettement plus luxueuse et imposante Classe S coupé. Le designers de Stuttgart font fonctionner la photocopieuse au point qu’il devienne difficile pour le non initié de distinguer une Classe C, d’une E et d’une S. Cela étant, les passants ne restent pas indifférents à la calandre à diamants traversée d’une barrette soutenant une étoile largement dimensionnée. Les optiques à led en amande et le bouclier très aéré font également leur effet sur cette face avant agressive.

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive avant Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive calandre

En bonne allemande, le profil dégage une forte impression de robustesse. Le vitrage délimité par un jonc de chrome est réduit, tandis que les deux nervures parcourant la largeur sont marquées. La vitre arrière mériterait de courir un peu plus loin vers la poupe pour plus d’harmonie avec l’avant.

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive profil Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive jante

Le coup de crayon sur la malle fait sans doute de l’arrière la partie la plus raffinée de cette voiture. J’apprécie particulièrement la surface légèrement inclinée comprenant les deux blocs d’optique étirés. Le bouclier parfaitement intégré au reste est à l’opposé de celui de la Lexus RC (lire notre essai), nettement plus visible !

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive 3-4 arriere Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive arriere

Typiquement Mercedes

En ouvrant la porte, le regard n’est pas surpris par la présentation intérieure bicolore qui joue là aussi sur un aspect luxueux et élégant propre à Mercedes.

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive contre-porte

La console centrale large et mise en valeur par du noir laqué possède trois aérateurs circulaires très esthétiques. De nombreux boutons trop petits sont disposés dessus. La casquette du tableau de bord s’étire sur toute la largeur de la planche de bord et passe derrière l’écran de 8,4″ donnant l’impression d’avoir été simplement posé. Il est dommage que celui-ci possède de larges bandes noires disgracieuses. De plus, son ergonomie et l’efficacité du GPS sont décevantes.

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive console centrale

La boîte à gants m’a déçu à cause de sa faible ouverture et sa profondeur réduite. Heureusement, l’accoudoir central cache un grand espace de rangement et il possible de placer ses lunettes en bas de la console centrale

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive interieur

Mercedes Classe C Coupe gps

A de multiples reprises, le GPS donnait des instructions de guidage farfelues (voir vidéo en fin d’article)

Une fois installé dans les jolis sièges réglables électriquement grâce aux commandes astucieusement déportées sur les panneaux de porte, la position de conduite est agréable, tout comme la prise en main du volant à trois branches. L’augmentation générale des dimensions (4,69 m de long, soit 9,5 cm de plus) profite à l’habitabilité en hausse. Néanmoins, les places arrière sont toujours réservées aux petits gabarits pouvant s’y faufiler (90,5 cm de garde au toit). Le coffre de 400 l ne fait pas partie des plus spacieux (les BMW Série 4 Coupé et Audi A5 Coupé offrent 465 l).

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive sieges Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive reglages siege Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive volant Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive places arriere

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive coffre

Malheureusement, le coffre ne peut pas s’ouvrir depuis l’extérieur. Il faut utiliser un bouton situé sur la portière du conducteur ou bien la télécommande

En somme, cet habitacle est plaisant avec ses touches argentées et sa certaine originalité le distinguant clairement de ses deux concurrents directs cités ci-dessus. La finition, de bonne facture, est certes légèrement inférieure, mais il n’y a pas de quoi de crier au scandale…

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive compteurs

La Mercedes Classe C Coupé laisse le choix entre quatre niveaux de finition (Base, Executive, Sportline et Fascination)

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive commodo bva

Les équipements de sécurité que sont l’avertissement de risque de collision et la détection de somnolence sont livrés de série

Mercedes Classe C Coupe camera recul

La caméra de recul est de qualité et très pratique grâce à sa fonction « vue à 360° » visible sur le côté gauche. De quoi faire oublier les angles de vision arrière offrant une mauvaise visibilité lors des manœuvres

Coupé étoilé tout confort ?

La première partie du roulage se déroulant sur les routes de Midi-Pyrénées se passe en compagnie de l’entrée de gamme diesel qui constituera probablement le cœur de gamme du marché français. Il s’agit donc du 220 d qui n’est pas du genre à se mettre en sourdine. Ce quatre-cylindres 2,2 l turbo que j’avais déjà rencontré sous le capot de l’Infiniti Q50 est particulièrement sonore, que ce soit au ralenti dans les embouteillages ou en circulant à plus vive allure. Heureusement que la boîte 9G-Tronic assez rapide permet d’évoluer à des régimes peu élevés ayant pour effet de limiter un peu les décibels.

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive compartiment moteur

Mercedes Classe C Coupe Executive 220 d conduite ville

Ce désagrément, fort dommage au regard de la présentation générale distinguée, mis de côté, je profite de la conduite à un rythme tranquille. Le châssis se montre bien équilibré et la suspension standard orientée vers le confort, quoique manquant un peu de débattement. Le comportement et les 170 ch ne se révèlent pas très démonstratifs. Les 400 Nm de couple disponibles de 1 400 à 2 800 tr/min auraient pu rendre les relances plus vigoureuses si le poids avait été un peu moins conséquent (1 615 kg).

Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive dynamique Mercedes Classe C Coupe 220 d Executive dynamique-3

Lorsque le moment de changer de configuration arriva, mon binôme et moi-même nous ne nous sommes pas fait prier pour troquer notre mécanique rugueuse contre un bloc carburant au sans plomb ! Ce 200 qui est un quatre-cylindres 2,0 l turbo devrait mieux coller à la philosophie d’un coupé d’une marque premium.

Mercedes Classe C Coupe 200 Executive dynamique-4

Bonne nouvelle, ce moteur de 184 ch et 300 Nm est nettement mieux éduqué en offrant souplesse et silence de fonctionnement. L’autre changement qui se fait immédiatement remarquer se situe du côté des amortisseurs désormais pilotés. Cette suspension pneumatique donne l’impression d’évoluer sur un coussin d’air au point que même les ralentisseurs costauds sont avalés en douceur. Nous voilà déjà davantage dans un esprit Mercedes !

Mercedes Classe C Coupe 200 Executive dynamique-2

Le sélecteur de mode de conduite « Dynamic Select » laisse le choix entre cinq profils (éco, confort, sport, sport+ et individuel). Dans les deux premiers cas, le moteur se met en roue libre à vitesse stabilisée afin d’économiser du carburant

Malgré la perte de 100 Nm de couple par rapport à la motorisation précédente, le pied droit dispose d’accélérations plus convaincantes avec moins d’inertie. Assis suffisamment bas, je décide d’augmenter la cadence tout en sélectionnant le mode sport. Celui-ci a pour effet de donner un peu plus de rigidité à la direction autrement trop légère à mon goût. La caisse est aussi un peu mieux maintenue, tandis que la mécanique et la boîte – une 7G-Tronic cette fois-ci – deviennent plus alertes. L’efficacité de l’auto ne peut être mise en défaut qu’en forçant le trait. Cependant, le conducteur aimant la sportivité derrière un volant restera sur sa faim tant le cocktail manque de saveur.

Mercedes Classe C Coupe 200 Executive dynamique

A noter que la 7G-Tronic est un peu moins performante tout en générant quelques à-coups supplémentaires par rapport à la 9G-Tronic plus récente

La vidéo de l’essai

Pour découvrir mon ressenti à chaud pendant l’essai, cela se passe dans la vidéo ci-dessous !

Ce qu’il faut en retenir

Les plusLes moins
– esthétique réussie, présentation intérieure propre à Mercedes
– confort de la suspension pneumatique
– bruit omniprésent du 220 d, insonorisation générale trop faible
– ergonomie, efficacité du GPS
– sensations gommées
– tarifs élevés
Modèles essayésPrix (hors options)
logo mercedesMercedes Classe C Coupé 220 d 9G-Tronic
Mercedes Classe C Coupé 200 7G-Tronic
40 750 €
39 850 €
Modèles concurrents de la C 220 d
Prix (hors options)
logo bmwBMW-Serie-4-Coupe-430d-xDrive-circuit-sur-glace-3BMW Série 4 Coupé 420d 190 ch BVA – 43 400 €
logo audiAudi A5 CoupéAudi A5 Coupé 190 ch BVA – prix non communiqué (42 590 € sur l’ancienne génération)
logo lexusLexus RC 200t F Sport Executive avant-6Lexus RC 300h 223 ch BVA – 49 990 €

L’agrément de conduite au second plan

Cette Mercedes Classe C Coupé disposant d’une belle plastique oublie quelque peu de donner du plaisir à son propriétaire. Il existe bien entendu des motorisations plus puissantes chapeautées par la sportive 63 AMG. Cela dit, les sensations demeurent trop lissées à bord de ce coupé – ce serait moins dérangeant sur une berline –, même si les 220 d et 200 correspondent aux niveaux de puissance parmi les plus modestes de la gamme. L’appétit en en carburant n’est pas des plus contenus. Il s’élève à environ 7 l/100 km de gazole. Rajoutez 1 à 2 l supplémentaires pour le bloc demandant du sans plomb.

Mercedes Classe C Coupe Sportline 220 d dynamique

La Classe C Coupé vous permettra de voyager loin à deux sans affoler les compteurs

S’offrir un coupé d’un constructeur haut de gamme s’accompagne forcément de tarifs salés. Si la Mercedes Classe C Coupé 220 d paraît moins onéreuse que ses rivales dans le tableau ci-dessus, elle a un déficit de puissance de 20 ch par rapport à ses compatriotes. La 250 d (204 ch) à 46 300 € serait plus indiquée pour cette comparaison. Il faudra par la suite passer la case options et s’alléger de quelques milliers d’euros afin d’obtenir une bonne configuration (voir exemples en galerie en fin d’article).

Fiche technique Mercedes Classe C 220 d 9G-Tronic

Informations générales
Commercialisationdécembre 2015
PaysAllemagne
Carburant/énergiediesel
Prix du neuf40 750 €
Mécanique
Cylindréequatre-cylindres 2,2 l turbo
Puissance170 ch de 3 000 à 4 200 tours/min
Couple400 Nm de 1 400 à 2 800 tours/min
Transmissionarrière (propulsion)
Performances
Vitesse max234 km/h
0 à 100 km/h7,5 s
Consommationcycle mixte : 4,1 l aux 100 km
Rejets de CO2106 g/km
Poids et mesures
Poids à vide1 605 kg
DimensionsL : 4,69 m / l : 1,81 m / h : 1,41 m
Réservoir50 litres
Volume de coffre400 litres
Pneumatiques AV/AR225/50 R17 – 225/50 R17