On en rêvait depuis longtemps… Prendre le volant d’une des plus belles autos de la production actuelle… J’ai nommé : la Jaguar F-Type Coupé !

vue 3-4 arriere Jaguar F-Type R Coupe

A l’aube de recevoir quelques évolutions (boite mécanique, transmission intégrale, nouvelle direction électrique, déclinaison ultrasportive…), chance nous a été faite de goûter aux 550 ch de la version R qui domine la gamme. Que faut-il en penser ?

Un félin aussi raffiné qu’agressif…

Nous pensons pouvoir l’affirmer : le design de la F-Type Coupé semble faire l’unanimité ! Certains lui trouvent des airs d’Aston Martin et ils n’ont pas tort… Le brillant Ian Callum a en effet signé plusieurs Aston avant de donner naissance au renouveau de Jaguar, depuis cette F-Type. Réincarnation de la Type E, notre belle anglaise s’inspire de son ancêtre par une fine calandre ovale et des jolis galbes. Place est faite toute de même à d’agressives entrées d’air au sein du bouclier avant, plus une fine prise d’air sous la calandre. Les élégants phares se positionnent en léger relief sur les ailes avant, quand l’immense capot très sculpté accueille des prises d’air moteur ; voilà de quoi ne plus avoir de doute sur le tempérament mécanique de l’auto !

essai Jaguar F-Type R Coupe avant Jaguar F-Type R Coupe

Le profil dévoile une extrême pureté, en témoignent les poignées de porte qui s’effacent dans les portières, clin d’œil à Aston Martin. Des petites prises d’air latérales s’invitent au sein d’une structure chromée à l’avant, quand la ligne de toit plongeant doucement vers l’arrière est l’une des plus belles qui soient : l’un des points qui peuvent nous faire préférer le coupé au cabriolet, moins exclusif ! Le long capot, ces jolies jantes de 20’’ et les fins feux épousant des hanches généreuses finissent de nous combler.

profil Jaguar F-Type R Coupe ouie laterale Jaguar F-Type R Coupe

La poupe de l’auto nous dévoile quand à elle une grande lunette arrière qui se confond presque avec le toit panoramique de notre version d’essai, quand l’aileron restera dissimulé dans le but constant d’une simple et élégante pureté. Notre version R apporte toutefois un spectaculaire diffuseur arrière intégrant deux doubles sorties d’échappement qui annoncent la couleur : de quoi présager un réveil sonore du fauve !

arriere Jaguar F-Type R Coupe echappement Jaguar F-Type R Coupe feu arriere Jaguar F-Type R Coupe aileron Jaguar F-Type R Coupe

Long capot avant et arrière ramassé, élégance et agressivité, la F-Type est pleine de contrastes si intelligemment rassemblés : nous pouvons bien parler d’œuvre d’art, qualificatif que ses concurrentes peuvent lui envier.

Finie l’ambiance cuir et bois, place à l’Alcantara et au carbone !

Appuyez sur le bouton placé sur la portière et voilà que la poignée se déploie pour vous inviter à bord ! Poignées, aileron et aérateurs (quand la climatisation est éteinte) sont autant d’éléments qui préfèrent s’effacer pour la sobriété de l’ensemble. L’ambiance à bord est sportive, avec un agréable volant cuir badgé R à trois branches et léger méplat, un combiné d’instrumentation au graphisme étudié, mais surtout de superbes sièges Performance R, ici vêtus de cuir et d’Alcantara.

entree habitacle Jaguar F-Type R Coupe habitacle Jaguar F-Type R Coupe sieges Jaguar F-Type R Coupe

Eléments de première importance pour faire chanter le V8, les palettes au volant, le sélecteur de modes de conduite et le bouton de démarrage sont traités couleur cuivre quand le passager bénéficie d’une large poignée de maintien, qui sera bien utile si le conducteur joue avec les 550 ch !

levier boite ZF8 Jaguar F-Type R Coupe palette volant Jaguar F-Type R Coupe

jante volant Jaguar F-Type R Coupe

La planche de bord présente sinon un dessin simple mais élégant, loin de l’exubérance un peu lourde de celle d’une certaine Mercedes-AMG GT… Le raffinement n’est pas oublié avec un usage généreux du cuir, plus quelques touches d’Alcantara et même de suédine sur les montants de pare-brise et le pavillon ! Ambiance, toujours… Notons toutefois que la F-Type pourra décevoir les plus exigeants en finition : si elle est très honorable globalement, le toucher de certaines commandes manque de raffinement ; l’emblématique Porsche 911, tirée à quatre épingles, saura davantage les satisfaire.

volant Jaguar F-Type R Coupe compteurs Jaguar F-Type R Coupe console centrale Jaguar F-Type R Coupe

Même si elle n’offre que deux places, la F-Type n’est pas si égoïste avec ses passagers ! Les aspects pratiques n’ont pas été oubliés avec quelques assez vastes rangements de proximité, quand le coffre est généreux pour la catégorie, avec 315 litres.

Un monstre d’agrément

Confortablement installé dans les sièges aux multiples réglages électriques, volant ajusté électriquement lui-aussi (chose bien rare et si ergonomique), il est temps de réveiller notre félin… Voilà que le V8 se réveille d’une exquise voix grave et profonde pour se faire plus discret ensuite. Passés les premiers tours de roue, la F-Type dévoile d’étonnantes bonnes manières : c’est avant tout une Jaguar ! Aussi, direction et suspension se révèlent pour le moment agréables, avec une juste fermeté pour rappeler en filigrane que nous avons affaire à un coupé hautes performances. De son côté, la boite automatique ZF 8 – partagée notamment avec BMW et Audi – se fait complètement oublier, et se montre aussi douce qu’intelligente. Les évolutions en ville se font alors avec grand agrément, avec le noble ronronnement du V8. Assez compacte (4,47 m), seule sa largeur assez importante (1,92 m) et sa visibilité arrière limitée pourront entamer notre sérénité à la conduite en ce terrain hostile.

compartiment moteur Jaguar F-Type R Coupe

Une fois sur autoroute, la F-Type se montre toujours une excellente compagne, n’étant pas trop ferme, son V8 sommeillant à 1 300 tr/min en 8e, et qui ne manquera bien sûr jamais de souffle, avec son couple herculéen de 680 Nm…  Tout juste avons-nous trouvé un peu léger le système audio de série de notre modèle d’essai, avec ses six haut-parleurs et 180 W. Orientez-vous vers le système optionnel Meridian !

dynamique Jaguar F-Type R Coupe-4

conduite Jaguar F-Type R Coupe

Sur petites routes, il est temps de faire jouer l’orchestre ! Dans sa position standard, l’échappement laisse s’échapper à partir de 4 000 tr/min un son qui nous rappelle l’Aston Martin V8 Vantage : une belle mélodie, mais jamais vulgaire. Passons désormais en position dynamique. Immédiatement, voilà que le moteur nous gratifie de quelques notes de V8 Maserati, d’explosions et de borborygmes ! Changement d’ambiance ! Ici, la direction se fait plus ferme et directe, la boite est donc plus réactive, la suspension se raffermit et l’échappement sport actif se met en marche. Dès que le pied droit se fait plus lourd, voilà que la voiture est projetée en avant, et vous dans le fond de votre siège, mais sans brutalité. Compresseur oblige, la poussée ne se fait jamais attendre : elle est là dès les plus bas régimes ! Aussi, il ne sera pas nécessaire d’aller chercher la puissance dans les dernières rotations du compte-tour, comme sur les Porsche ou Ferrari atmosphériques. Avantage pour certains, inconvénient pour d’autres !

dynamique Jaguar F-Type R Coupe dynamique Jaguar F-Type R Coupe-6

Sur route ouverte, inutile de dire que vous n’exploiterez que rarement les 550 chevaux (0 à 100 km/h en 4,2 s) qui ne se priveront pas, le cas échéant, de donner de la vie au train arrière, notamment en mode dynamique, quand l’électronique se fait plus permissif ! En haussant le rythme, la voiture cache bien son poids (1 650 kg), et se fait agile et précise, quand la boite garantit des passages de rapports éclairs (avec de temps à autre une détonation de l’échappement !) et rétrograde très bien en entrée de virage en mode sport. Mais tout n’est pas parfait pour autant… La direction ne semble pas encore assez ferme, et manque un peu de précision au point milieu. Idem, sur route bosselée, la voiture a tendance à un peu trop rebondir sur les irrégularités, secouant les passagers, quand la direction montre là encore ses imperfections : la conduite perd en précision, et n’incite pas à profiter pleinement de la voiture.

dynamique Jaguar F-Type R Coupe-7 dynamique Jaguar F-Type R Coupe-5

Finalement, avec une telle puissance, et à moins d’aller sur circuit – où la voiture se débrouille visiblement très correctement –, nous passerons plus notre temps à faire chanter ce tonnerre mécanique et d’en profiter autant que possible, fenêtres ouvertes ! Le cocktail doit être détonnant avec le cabriolet…

Vidéo de l’essai

Après un tour extérieur et intérieur de l’Anglaise, savourez la sonorité de ce gros V8…

Le coupé F-Type R : une affaire en or ?

Nous serions en effet tentés de le dire ! A 104 800 € (hors options) et 120 980 € dans notre version d’essai, notre superbe félin ne fait pas payer très chèrement sa beauté, son raffinement, son grand agrément de conduite et son V8 de 550 ch. Ce dernier absorbera de 10,5 L sur route à plus de 20 L en ville ou en haussant le rythme ! Comptez une moyenne de 15 L, assez honnête pour la puissance.

poupe Jaguar F-Type R Coupe

Une Aston Martin V8 Vantage coûtera presque le double, sans pouvoir obtenir autant de puissance, quand LA rivale 911 s’affichera à plus de 30 000 € plus cher. Cette dernière aura moins de charme, mais une précision de conduite et une finition aux petits oignons, après plus de 50 ans de développement… Question de choix ! A rapport prix/équipement comparable, nous trouverons la dernière Corvette ZO6 et ses 639 ch (!), désormais très homogène, ou encore la redoutable Nissan GT-R, bien plus efficace et radicale, mais plus « roturière ». La F-Type va donc bientôt connaître plusieurs nouvelles variantes : à suivre !