Alfa Romeo Giulietta restylée : une rivale aux Allemandes ?

Avec seulement 3 modèles à la vente dont un modèle à faible diffusion (la 4C), Alfa Romeo résiste aux concurrentes grâce aux MiTo et Giulietta qui de par leur ligne, en font craquer plus d’un.
Véritable succès pour la marque depuis sa sortie en 2010, l’Alfa Romeo Giulietta fait peau neuve en adoptant un restylage à mi-carrière.

essai giulietta my14

Cette Juliette propose 4 moteurs diesel (105, 150, 170 et 175 ch) et 4 moteurs essence (105, 120, 170 et 240 ch) dans 5 finitions (Impression, Trofeo, Distinctive, Exclusive et Quadrifoglio Verde).
Nous avons pu l’essayer dans sa motorisation 1.4 MultiAir 170 ch en finition Exclusive.

Echappée d’un défilé de mode

Quelle ligne ! Ce sont les premiers mots qui nous viennent à l’esprit en voyant cette nouvelle Alfa Romeo Giulietta. Avec le pack sport (option à 1 400 euros) ainsi que la peinture Rouge 8C (option à 2 500 euros tout de même !), cette Alfa est configurée pour séduire et son sex appeal est bien présent.

Alfa Giulietta 2014

Les années passent, et la Giulietta ne prend pas une ride !

alfa giulietta phase 2

Alfa Giulietta restylee

Il ne faut pas se mentir, c’est la plus séduisante des compactes.

optique phare Alfa Romeo Giulietta

Les retouches à l’occasion de son restylage sont minimes avec une calandre subtilement revue et des antibrouillards cerclés de chrome

hayon alfa giulietta

Extérieurement, peu de changements suite à ce restylage. La calandre a été revue et les antibrouillards sont désormais cerclés de chrome. A noter également 3 coloris supplémentaires (Bleu Adriatico, Bronze et Perla) ainsi que de nouvelles jantes.

jante 17p alfa romeo giulietta

Les dimensions extérieures ne changent pas et la Giulietta reste l’une des plus longues de sa catégorie avec 4,35 m.

La classe à l’italienne

Dans cette finition haut de gamme (Exclusive), peu de reproches sont à faire à la Giulietta en termes de qualité intérieure. Certes, quelques plastiques ne sont pas moussés mais la qualité est bien présente. Seul le toucher des molettes de réglage de la climatisation font un peu bas de gamme.

interieur giulietta restylee 2014

A l’intérieur, le restyling apporte un volant plus valorisant, des nouveaux sièges (plus enveloppants) et panneaux de porte, ainsi qu’une planche de bord remaniée (qui perd ses boutons type aviation) accueillant le récent système multimédia Uconnect à écran tactile

nouveau volant giulietta

La finition allemande n’est pas encore atteinte, mais contrairement à nos voisins allemands qui font dans l’austérité et le classicisme, les Italiens sont davantage dans le design.
On le remarque tout de suite avec cet intérieur marron/noir qui donne du cachet à cette Alfa.
Au lancement de la MiTo, Alfa Romeo nous avait déçu par une qualité de finition moyenne. Aujourd’hui, la Giulietta a corrigé le tir, notamment avec le restylage, et peut rivaliser avec ses concurrentes germaniques.

console centrale alfa romeo giulietta restylage

Même si sur une transmission automatique on s’en sert peu, le maniement très doux du pommeau de vitesse mérite d’être souligné

tableau de bord giulietta

La lisibilité est assurée par les différents compteurs et l’on remarque quelques mots d’italien pour la jauge de carburant et la température d’eau

En terme d’équipements, la dotation est riche avec notamment un écran tactile 6,5 pouces qui comprend Navigation et Bluetooth, des phares et essuie-glaces automatiques, des rétroviseurs électriques et dégivrants, un radar de recul avant/arrière, une sellerie cuir et un volant gainé de la même matière.
A cela s’ajoutent les options de notre modèle d’essai qui comprenait le pack sport, des projecteurs xénon, des sièges avant électriques, des freins sport Brembo avec étriers rouges et peinture triple couche Rouge 8C. Le tout pour 6 700 euros d’options !

sieges cuir tabac giulietta 2014

Les sièges en cuir marron participent à égayer l’habitacle et semblent de très bonne qualité

En terme de rangements, le vide-poche central est inexistant (place au design !) et est remplacé par un boitier sur le haut de la planche de bord.
En plus de ce boitier, on peut signaler un vide-poche dans chaque contre-porte, deux porte-gobelets et un petit rangement assez profond sous l’accoudoir central.

rangement superieur

reglages sieges electriques giulietta my14

Le réglage des sièges se fait sans effort grâce aux commandes électriques du dossier. Trois positions sont mémorisables, chose pratique lorsqu’il y a plusieurs conducteurs.

Habitabilité en-dessous de la moyenne

Avec un gabarit figurant dans le haut du classement de sa catégorie, l’espace intérieur aurait dû être spacieux. Hélas, les personnes installées sur la banquette vous répondront par la négative.
A l’arrière, l’habitabilité est réduite au niveau de la garde au toit et de la longueur aux jambes, plus particulièrement pour les passagers de plus de 1,80 m.
A noter que toutes les Giulietta sont des 5 portes (les poignées arrière sont cachées dans les montants), ce qui facilite l’accès à bord.

places arriere alfa romeo giulietta

Le coffre est relativement profond et affiche 350 dm3, légèrement en-dessous de la moyenne de sa catégorie sans pour autant atteindre les 420 dm3 de la nouvelle 308 (voir notre essai). Sa forme rectangulaire lui permet de caser trois gros sacs de voyage.
Les deux compartiments situés sur les extrémités sont utiles pour ranger des bouteilles d’eau par exemple.

coffre alfa romeo giulietta

Bon compromis entre tenue de route et confort

Destinée aux familles, l’Alfa Romeo Giulietta offre un bon comportement routier tout en ménageant ses passagers. En effet, les sièges en cuir Tabac offrent un bon maintien dans les virages et le confort est satisfaisant.
Aussi étonnant que cela puisse paraitre, les places arrière sont plus confortables que les places avant. Comment est-ce possible ? Les sièges placés à l’arrière sont moins fermes et donc plus moelleux, bravo à la marque italienne !

conduite urbaine giulietta

La direction est précise et maniable, mais peut se raffermir à l’aide du DNA.
Equipant toutes les Alfa Romeo de série, le DNA adapte le comportement de la voiture au style de chaque conducteur en agissant sur le moteur, la transmission, les freins, les suspensions et l’accélération.
3 modes sont proposés :
- Dynamic : privilégié pour les performances, la réponse à l’accélérateur ainsi que le passage des vitesses sont plus rapides, la direction est plus ferme.
- Natural : pour un usage au quotidien que ce soit en ville ou sur autoroute.
- All weather : utilisable lors d’une faible adhérence ou de mauvaises conditions climatiques, gestion de l’accélérateur, passage des vitesses plus bas dans les tours.

alfa giulietta my14

Dotée d’un châssis dynamique et sûr, la Giulietta rassure et offre du plaisir à son conducteur

giulietta my14

Sur la route, le petit moteur de 1 368 cm3 gavé par un turbo lui permet de faire de bonnes relances à un faible régime moteur. Les 170 ch de l’italienne se font sentir dès qu’on appuie légèrement sur la pédale et les 1 310 kg se font emmener sans aucun problème. La consommation pourrait faire pâlir quelques-unes de ses concurrentes avec seulement 6,5 litres sur route et 8 litres en utilisation normale.

1-4-l multiair 170 ch tct giulietta

Le 1,4 l MultiAir turbo essence 170 ch offre jusqu’à 250 Nm de couple à 2 550 tr/min en Dynamic (230 Nm à 2 250 tr/min autrement)

La nouvelle boite TCT à double embrayage équipait notre modèle d’essai.
En mode Natural sur le DNA, le passage des rapports est un peu lent mais sa douceur reste très agréable au quotidien.
Pour remédier à cette lenteur de boite, il faudra utiliser le mode Dynamic qui rend la boite de vitesses plus rapide. Cependant, sa nervosité peut fatiguer au quotidien et le mode Natural parait plus adapté à un usage de tous les jours.

alfa romeo giulietta 2014

Il est possible de passer soi-même les vitesses d’une simple pression sur le levier de vitesses (vers l’avant pour rétrograder et vers l’arrière pour un rapport supplémentaire) ou bien à l’aide des palettes au volant.
Le 0 à 100 km/h est abattu en 7,7 s, tandis que le freinage est assuré par des freins Brembo.
L’insonorisation est bonne, aucun bruit d’air n’est perceptible et seul le léger ronronnement du 1.4 de 170 ch se fait sentir dans l’habitacle, agréable !

Une bonne alternative aux premiums allemands

Proposée en entrée de gamme à un tarif de 21 090 euros (1.4 T-Jet 105 ch), la Giulietta se place dans la catégorie des compactes premiums. Bien équipée, elle peut approcher les 40 000 € (38 150 € pour notre modèle), mais reste tout de même moins chère que ses concurrentes d’outre-Rhin et suédoises.
Avec une consommation réduite et de faibles rejets de CO2, cette Alfa Romeo Giulietta 170 ch essence passe moins souvent à la pompe que ses rivales et de plus, évite le malus !
Sa ligne, un véritable coup de cœur dès le premier regard, donne l’envie de la dompter et à son volant, on avale les kilomètres sans souci.
Malheureusement, l’habitabilité ainsi le volume de coffre n’est pas le point fort de cette Alfa. Ses défauts pourraient devenir un frein à l’achat pour les grandes familles. La finition reste également un cran en-dessous d’une Volkswagen Golf (voir notre essai), mais apporte un style complètement différent.

giulietta

Si vous recherchez une compacte orientée haut de gamme avec du style (extérieur/intérieur), un bon comportement routier, une faible consommation tout en accordant moins d’importance à l’habitabilité et au volume du coffre, foncez vers l’Alfa Romeo Giulietta !

La vidéo de l’essai

  • 11 Responses

    1. cleverleaf

      Un essai intéressant et bien fait, en particulier la séquence video donne une bonne idée des sensations de conduite. Les conclusions sont aussi pertinentes et reflètent de manière à mon sens objective les qualités (plutôt grandes) et aussi les défauts (plutôt petits) de la Giulietta. Bravo!

      Répondre
      • Martin K.

        Merci cleverleaf pour ces compliments !
        Nous essayons d’améliorer les essais en ajoutant des vidéos par exemple pour que le lecteur se sente à notre place. Poursuivons ces vidéos car elles ont l’air de plaire à la plupart de nos lecteurs !

        Répondre
    2. Renée

      Cette Alfa n’a vraiment rien d’une premium. Sa ligne est mollassonne, son habitacle est envahi de plastiques durs bas de gamme avec une finition quelconque. Où est la beauté du design italien dans cette voiture?
      Devoir ajouter environ 7.000 euros pour obtenir cette petite voiture en version “convenable”, c’est exagéré! Son habitabilité est médiocre (et son coffre trop petit) et ses poignées de portes arrière toujours aussi peu pratique (surtout l’arrière droite pour les droitiers et l’arrière gauche pour les gauchers). Confort (bruit au-dessus de 70 km/h) sous la moyenne, etc… Etc…
      Avec de telles voitures, je comrends parfaitement les difficultés qu’a Alfa Romeo a survivre.

      Répondre
      • DUb

        Vous ne savez pas ce que vous dite… j” ai une Sportiva 120 Ch qui a 700 Kms et je peux vous assurer qu”en tout points elle rivalise avec le 320 D de mon beau Pere, tant sur le confort que sur la conduite.
        (et je ne suis pas Alfiste)
        a Bon entendeur

        Répondre
      • Martin K.

        Renée, vous n’aimez pas les voitures italiennes pour dire autant de mal sur cette voiture ?
        La ligne, c’est l’avis de chacun mais je pense qu’elle plait pour la plupart.
        Je partage votre avis pour l’habitabilité/coffre qui est en dessous de la moyenne … mais pas sur le reste ! L’insonorisation est très bonne, quant aux poignées de portes arrière, je n’ai senti aucune gêne.
        Pour les difficultés de vente, ce n’est pas la qualité des voitures mais l’image de la marque. Vous savez très bien que les marques allemandes ont la côte et c’est pour cette raison qu’Alfa Romeo à du mal à se faire une place dans le premium.

        Répondre
    3. Mat

      Très bon article, qui ne prend pas de partie pris et qui analyse bien tout les points de la voiture. Je retrouve bien les qualités et les défauts de cette voiture et aussi les critères qui m’ont séduit (il y a presque 4ans déjà) lors de l’achat de ce véhicule. Félicitations à l’auteur.

      Répondre
      • Martin K.

        Merci beaucoup Mat pour ce commentaire.
        C’est toujours intéressant d’avoir l’avis d’un propriétaire qui plus est quand il est d’accord avec moi :)
        Merci pour les compliments et à bientôt

        Répondre
      • Martin K.

        Oui je le dirais à la personne qui a fait la voix off et qui n’a pas encore l’esprit italien ;-)

        Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publié.