Alfa Romeo a restylé discrètement sa Giulietta à la fin de l’année 2013 en lui apportant quelques retouches à l’extérieur et dans l’habitacle, ainsi qu’un nouveau 2.0 JTDm de 150 ch. La compacte italienne, dont le nombre de commandes depuis son lancement à la mi-2010 a dépassé les 210 000 unités, voit la puissance de son diesel le plus musclé progresser de quelques chevaux à l’occasion du printemps 2014.

essai Alfa Romeo Giulietta JTDM 175

Voici donc un bon prétexte afin de prendre en main « Juliette » pour un essai !

Toujours élégante, avec un intérieur en progrès

Chez Abcmoteur, nous étions déjà familiers avec la Giulietta restylée qui avait été essayée en essence (TB MultiAir 170 ch TCT) par Martin. Ainsi, pour ce qui est du design et de la présentation intérieure, où nous partageons tous les deux un point de vue commun, vous pourrez vous reporter à son article pour obtenir davantage de détails.

L'Alfa Romeo Giulietta MY 2014 dans sa livrée "Bronze"

L’Alfa Romeo Giulietta MY 2014 dans sa livrée « Bronze ». Les reflets sont magnifiques

arriere Giulietta phase 2

On retiendra que le facelift apporte des modifications invisibles à l’extérieur pour le quidam – il faut dire que la ligne intemporelle ne mérite pas d’être retravaillée – et une qualité des matériaux en hausse pour l’intérieur – fort agréable à l’œil dans avec la sellerie cuir tabac – avec notamment de nouveaux volants, sièges et revêtements.

De nouvelles jantes et coloris inédits font leur apparition au catalogue

De nouvelles jantes et coloris inédits font leur apparition au catalogue

Au chapitre technologique, on touche à son talon d’Achille, puisque mis à part le nouveau et réussi système d’info-divertissement tactile 6,5″ Uconnect prenant place sur la console centrale, la dotation est assez pauvre au regard de ce qui se fait aujourd’hui (freinage anti-collision, alerte de franchissement de ligne blanche, caméras de recul, …).

Plaisir de conduite au rendez-vous

Dans la gamme des motorisations diesel de la Giulietta, on trouve seulement une boîte automatique. A double-embrayage, elle dispose de six rapports et n’est disponible qu’uniquement sur le plus puissant des JTDm, soit le 2.0 175 ch (en essence, c’est le 1.4 TB MultiAir de 170 ch). Auparavant, il développait 170 ch, c’est donc un gain de 5 ch, mais pas seulement.

compartiment moteur nouvelle alfa giulietta diesel

Le gros cache en plastique rend imposant le 2.0 JTDm de 175 ch !

En effet, Alfa Romeo en profite aussi pour améliorer les performances et l’efficience de son auto. Le 0 à 100 km/h progresse de 0,1 s à 7,8 s, la consommation mixte fléchit de 0,1 l à 4,4 l/100 km et les rejets de CO2 diminuent à 116 g/km, soit une baisse de 3 grammes. Des évolutions que l’on doit à un turbocompresseur de petite dimension, à un système d’injection Common Rail de troisième génération pouvant gérer jusqu’à 8 injections par cycle et à un processus de combustion peaufiné.

Derrière le volant, le premier bénéfice que l’oreille remarque très rapidement, c’est le silence de fonctionnement du 2.0 JTDm aidé par ailleurs par l’insonorisation revue lors du restylage. Même à l’extérieur, les claquements typiques d’un mazout sont aux abonnés absents. Les phases d’accélération ne présentant pas de grondement contribuent à presque faire passer ce diesel pour un bloc essence.

Avec la boîte auto TCT, le passage des rapports est très bien géré – mis à part de rares fois à faible allure où un à-coup se fait sentir –, tandis que les suspensions et le châssis orientés vers un certain dynamisme s’adaptent très bien avec un rythme calme. La prise de roulis est quasi-inexistante.

nouveau moteur alfa 2-0 l jtdm diesel 175 ch

Alfa Romeo indique utiliser un système d’injection encore plus simple et fiable grâce à une construction moins complexe des injecteurs utilisant 40 % de composants en moins

Si l’on souhaite privilégier une conduite sportive au confort, le DNA permet de passer du mode Natural au mode Dynamic. La boîte devient plus réactive tout en allant un peu plus dans le haut du compte-tour, la direction se durcit et la pédale d’accélérateur devient plus sensible. Les 175 ch poussent fort et ce, même bas dans les tours (320 Nm de couple à 1 500 tr/min en N – 350 Nm à 1 750 tr/min en D), mais ils semblent avoir le souffle un peu court. Du moins, on attendait un peu plus de poussée de leur part. Une impression à nuancer étant donné que la chaussée était trempée et que la voiture repose sur une plateforme relativement lourde. Son poids de 1 335 kg n’est certainement pas étranger à cette légère déception.

La bonne surprise – qui est en train de devenir un atout parmi les motorisations Alfa –, c’est la sobriété de la mécanique. Sur départementale, il est très aisé de descendre en-dessous des 5 l, voire même des 4,5 l/100 km ce qui est remarquable au regard des équidés se trouvant sous le capot. En outre, un start & stop discret se charge d’économiser quelques décilitres de carburant en ville.

Que faut-il en retenir ?

Les plusLes moins
– Charme, voiture originale et élégante
– Modèle de discrétion du diesel et sobriété à la pompe
– Plaisir de conduite et châssis
– Equipement riche
– Finition encore perfectible, notamment pour les poignées de porte
– Prix, image de marque
– Déficiences au chapitre technologique
Modèle essayéPrix
logo alfa romeoAlfa Romeo Giulietta 2.0 JTDm 175 TCT Exclusive34 900 €
Modèles concurrentsPrix
logo audiAudi A3Audi A3 2.0 TDI quattro S tronic finition Ambition Luxe – 40 950 €
logo mercedesMercedes Classe AMercedes Classe A 220 CDI 4MATIC finition Fascination – 43 500 €
logo VolvoVolvo-V40Volvo V40 D4 Geartronic 8 finition Sumum – 36 630 €

Une compacte intéressante à plus d’un titre

Loin d’être banale, dotée d’un habitacle plaisant – mais cependant trop étroit à l’arrière pour les jambes – et bien motorisée, cette Alfa Giulietta JTDm 175 en finition Exclusive se paie contre 34 900 € hors option. La dotation de série est complète avec, entres autres, climatisation automatique bi-zone, sièges électriques en cuir, jantes en alliage 17″, système de navigation, LED AV/AR et radars de stationnement. Seuls les projecteurs xénon (1 000 €) manquent à l’appel.

alfa romeo giulietta restylees 2014

Pour cette version, la hausse du prix atteint 1 110 € en échange d’un moteur bonifié et d’équipements supplémentaires (écran tactile, radars de recul et 8 haut-parleurs). Certainement l’un des meilleurs rapports prix/équipement du marché sur le segment des compactes premiums. Seules la revente et la décote pourront faire réfléchir.

Fiche technique Alfa Romeo Giulietta restylée 2.0 JTDm 175 ch TCT

Informations générales
Commercialisation2014
PaysItalie
Carburant/énergieDiesel
Prix du neuf34 900 €
Mécanique
Cylindréequatre-cylindres 2,0 l turbo
Puissance175 ch à 3 750 tours/min
Couple350 Nm à 1 750 tours/min
Transmissionavant (traction)
Performances
Vitesse max219 km/h
0 à 100 km/h7,8 s
Consommationcycle mixte : 4,4 l aux 100 km
Rejets de CO2116 g/km
Autonomienon communiquée
Poids et mesures
Poids à vide1 335 kg
DimensionsL : 4,35 m / l : 1,79 m / h : 1,46 m
Réservoir60 litres
Volume de coffre350 à 1 045 litres
Pneumatique AV/AR17″ – 17″