Il est encore trop tôt pour ressentir les effets du Mondial de l’Automobile sur les ventes – il faudra attendre le mois prochain –, mais le moins que l’on puisse dire c’est que le marché auto français en a bien besoin. Avec une baisse des immatriculations (160 162) de voitures particulières neuves s’élevant à 3,8 % à nombre de jours ouvrables comparable et seulement + 1,9 % depuis le début de l’année, la France fait figure de pays « malade » au sein de l’Europe. En effet, sur le Vieux Continent, on relève des statistiques qui sont dans le vert avec + 6,1 % sur les neuf premiers mois.

La Peugeot 308 GT au Mondial de l'Automobile. Cette nouvelle finition devrait encore pousser vers le haut la compacte au lion dont la carrière commerciale a bien démarré

La Peugeot 308 GT au Mondial de l’Automobile. Cette nouvelle finition devrait encore pousser vers le haut la compacte au lion dont la carrière commerciale a bien démarré

A titre de comparaison, octobre 2014 est le pire mois depuis… 1993 !

La part des groupes français remonte

De 51,07 % en août 2014, la proportion des ventes issus des groupes français remonte à 55,70 % au mois d’octobre 2014 en dépit d’une diminution des immatriculation de 1,5 % par rapport à octobre 2013.

Toutes les marques tricolores sont en léger repli (de – 1,2 % pour Peugeot à – 3,4 % pour Citroën) hormis Dacia qui parvient à tirer son épingle du jeu avec + 6,8 %.

Dans les mois à venir, Renault devrait y faire entrer sa Twingo 3 qui vient d’être lancée commercialement (voir aussi les nouveautés Renault à venir d’ici 2015 à 2017).

Nissan à la fête, Toyota et BMW en forte baisse

Du côté des groupes étrangers (44,30 % de PDM), la baisse générale est plus prononcée avec – 6,5 %.

Les perdants sont les groupes Volkswagen (- 4,8 %), Ford (- 6,8 %), Toyota (- 15,3 %), G.M. (- 21,5 % et handicapé à cause de la disparition de Chevrolet. Opel progresse et devrait encore le faire avec sa nouvelle Corsa), BMW (- 12,2 %), Mercedes (- 1,8 %) et une nouvelle fois Hyundai (- 8,0 %).

Les gagnants sont nettement moins nombreux et se nomment Nissan (+ 16,6 %) et Fiat (+2,2 %).

Le top 100 des ventes en France de janvier à octobre 2014

On notera qu’une fois de plus le top 10 des ventes de janvier à octobre 2014 (voir ci-dessous) est constitué uniquement de modèles français avec la Renault Clio 4 toujours en tête devant sa rivale la Peugeot 208 !

top 10 vp france janvier octobre 2014

top 100 vp france janvier octobre 2014

 

Le bilan des constructeurs

immatriculations voitures particulieres octobre 2014

Evolution du marché par mois sur six années

evolution marche francais 6 ans octobre 2014

Source chiffres et images : CCFA. Ventes de voitures particulières neuves. Evolution par rapport à octobre 2013.