Marché auto : Peugeot et Renault toujours en forme

La Clio reste en tête des ventes et commence à prendre vraiment ses distances sur la 208.

La Clio reste en tête des ventes et commence à prendre vraiment ses distances sur la 208.

Peu de temps après avoir pris ses fonctions de Ministre du redressement productif, il y a deux ans, Arnaud Montebourg était parti en « guerre » contre les voitures coréennes, accusant les constructeurs du pays du Matin Calme de pratiquer du dumping social. A l’époque, Hyundai et Kia étaient en très grande forme sur le marché français. Leurs ventes explosaient pendant que celles des groupes hexagonaux plongeaient.

Gros gadin pour Hyundai

Mais la roue tourne et les situations se sont inversées. Depuis le début de 2014, PSA et Renault enchaînent les bons résultats tandis que les coréens toussent de plus en plus. Kia limite les dégâts avec des ventes en recul de 16,7 % sur les quatre premiers mois de l’année. Mais Hyundai s’écroule avec des immatriculations divisées par deux (- 47,5 %). Pendant ce temps, nos français sont donc à la fête. Globalement, les ventes des firmes tricolores sont en hausse de 10,3 % sur la période janvier à avril alors que celles des groupes étrangers reculent de 3,7 %.

Les chiffres d’avril ont confirmé cette tendance. Avant d’entrer dans les détails, petit point sur le bilan global. En avril, avec 166 968 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 5,8 %. Comme en mars, le bon score général s’explique donc par la performances des français, dont la part de marché est passée de 53,21 à 55,73 %.

Clio et Captur dominent toujours 208 et 2008

Chez nos marques, seul Citroën connait un petit coup de mou (21 867 ventes, – 0,5 %). Mais les autres ont pu apprécier le champagne : Peugeot grimpe de 9,9 % (28 239 ventes), Renault de 11 % (31 578 ventes) et Dacia de 45,6 % (11 287 ventes). Bonne nouvelle pour le losange : sa Clio prend ses distances vis-à-vis de la 208 (voir notre essai) en tête du classement des modèles (34 677 ventes contre 30 100). Du côté des crossovers, le Captur reste devant le 2008, mais l’écart est moins important (20 535 contre 18 735).

Les ventes des étrangers sont stables, avec + 0,2 %. Comme souvent, certains rient, d’autres pleurent. Parmi ceux qui ont le sourire, on trouve Volkswagen (13 664 ventes, + 9,6 %), Ford (8 068, + 9,9 %), Opel (6 026, + 11,9 %) ou Nissan (6 430, + 29,5 %). Des petits constructeurs sont aussi boostés par l’arrivée de nouveautés. Lexus est ainsi à + 51,5 % (297 ventes) grâce à la commercialisation de l’IS 300h et Jeep est passé de 69 à 160 ventes suite au lancement du nouveau Cherokee.

Le premium en panne

Du côté des déceptions, on a Alfa Romeo (558 ventes, – 10,1 %), Fiat (3 809, – 10,4 %), Seat (1 948, – 17,4 %). Plus surprenant, Mini recule aussi de 12,5 % alors que la marque vient de lancer la troisième génération de la Hatch. La maison mère BMW ne fait pas mieux, avec – 14,5 % (3 483 ventes). D’ailleurs, le premium n’est pas en forme en avril puisque Mercedes recule de 3,1 % (4 209 ventes) et Audi de 12 % (5 182).

Le TOP 100 des ventes en France de Janvier à Avril 2014

TOP 10 Marché Auto France Janvier-Avril 2014

TOP 100 Marché Auto France Janvier-Avril 2014

Le bilan des constructeurs

Bilan Marché Auto France Avril 2014

Evolution du marché par mois sur six années

Evolution marché sur six années - Avril 2014Source : CCFA. Evolutions par rapport à avril 2013.

 

  • 3 Responses

    1. Jonathan

      D’après une étude de Nielsen, 42% des Français envisagent de changer de voitures sur la période 2014/2015. De quoi redonner le sourire aux concessionnaires et mandataires.

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publié.