Renault Captur - Profil

Les ventes de Renault ont augmenté de près de 40 % en décembre. De quoi quasiment sauver l’année 2013. Merci aux Clio IV et Captur !

Curieux mélange de sentiments en ce début 2014 chez les constructeurs automobiles. Les mêmes qui ont fait profil bas sur les chiffres globaux de 2013 ont pu en même temps se montrer très enthousiastes sur les résultats de décembre. Le rebond des ventes pour le dernier mois de l’ancienne année a dû réchauffer quelques cœurs dans les bureaux et concessions, donnant des signes encourageants de reprise, tant attendus.

Le diesel recule

En décembre 2013, avec 175 336 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 4,2 % à nombre de jours ouvrables comparable (et même 9,4 % en données brutes). Est-ce la mise en place d’un nouveau système de malus encore plus sévère au 1er janvier qui a boosté les ventes ? Peut-être, le bilan de janvier devrait nous en apprendre plus à ce sujet. Une chose est sûre en revanche : le diesel recule vraiment, car dans un mois positif, le gazole baisse de 2,1 %.

L’embellie a surtout profité aux groupes français, qui voient leur part de marché passer de 45,37 à 50,61 %. Et le grand gagnant dans l’opération est le duo Renault/Dacia. Le losange progresse de 37,3 % et le roumain de 39,8 % ! Les nombreuses nouveautés lancées depuis un an (Clio IV, Captur, Sandero, Duster restylé) participent grandement à ces bons résultats. Décembre a aussi porté chance à Citroën et Peugeot qui sont en hausse respectivement de 15,1 % et 6,9 %. Ici aussi, ils faut remercier les nouveautés (C4 Picasso, 2008, 308). Mais ne nous voilons pas la face, de manière générale, les promotions généreuses, habituelles en fin d’année, y sont aussi pour beaucoup.

Volkswagen et Ford respirent enfin

En face, les étrangers sont moins à la fête. Certains ont quand même pu se féliciter en découvrant leurs résultats pour décembre. L’une des plus fortes progressions se trouve une nouvelle fois du côté de Lexus (+ 46,2 %), porté par l’arrivée de la nouvelle IS 300h. Après, reconnaissons que pour ce genre de marque, aux volumes de ventes plutôt faibles, les hausses sont facilement importantes dès qu’un nouveau modèle débarque.

Il faudrait donc plutôt féliciter Volkswagen et Ford qui après plusieurs mois compliqués sont enfin arrivés à progresser. L’allemand est à + 15,6 % et l’américain à + 12,9 %. Audi rebondit aussi avec + 5,7 %, tout comme Fiat à + 3,4 %. Ce sont d’ailleurs les rares généralistes étrangers qui sont dans le vert en décembre. Opel continue la chute (- 5,9 %), Alfa Romeo aussi (- 19,6 %) et Chevrolet la commence (- 24,4 %). Et ce n’est que le début pour la firme au nœud papillon. Qui va vouloir aller acheter une auto d’une marque qui va disparaître en Europe d’ici deux ans ?

Certains ont sauvé les meubles en stagnant. Skoda est à – 1,7 %, Toyota – 0,1 %, BMW – 2,0 %, Nissan – 1,8 % et Mercedes à – 3,7 %. Ce n’est donc rien comparé face au gros gadin de Hyundai. La firme coréenne plonge de 41,8 % ! Après, c’est toujours mieux que Rolls Royce qui n’a rien vendu en décembre !

Le TOP 10 DES CONSTRUCTEURS EN DECEMBRE :

RangMarqueVentes
Evolution
1logo-renaultRenault – 31 938+ 37,3 %
2Peugeot LogoPeugeot – 24 802+ 6,9 %
3logo citroenCitroën – 21 963+ 15,1 %
4logo volkswagenVolkswagen – 14 950+ 15,6 %
5logo daciaDacia – 9 977+ 39,8 %
6logo toyotaToyota – 7 871– 0,1 %
7logo fordFord – 6 613+ 12,9 %
8logo bmwBMW – 6 434– 2,0 %
9logo mercedesMercedes – 6 211– 3,7 %
10logo audiAudi – 6 111+ 5,7 %

Source : CCFA.
Ventes de voitures particulières neuves.
Toutes les évolutions sont faites par rapport à décembre 2012.