Après la forte de hausse de janvier (+ 10,9 %), pour février 2015 le marché automobile français poursuit dans le vert avec une hausse des immatriculations de 4,1 % (soit 147 130 immatriculations) que ce soit en données brutes ou à nombre de jours ouvrables comparable.

La nouvelle ForTwo donne un nouveau souffle à Smart !

La nouvelle ForTwo donne un nouveau souffle à Smart !

Ce mois-ci, la part des motorisations diesel s’amoindrit légèrement en s’approchant des 58 %. Une tendance à la baisse qui nous ferait presque oublier qu’il y a deux ans, la proportion était supérieure de près de 12 points !

Dacia dévisse

Pour ce deuxième mois de l’année, les marques tricolores ne sont pas les mieux loties (+ 1,9 % à 79 905 immatriculations). Si les statistiques des groupes nationaux sont positives, ils cèdent tout de un peu plus d’un point de part de marché aux marques étrangères.

Dans le détail, le groupe PSA Peugeot Citroën (+ 1,8 % à 43 477 immatriculations) voit Peugeot garder sa bonne santé (+ 5,3 % à 25 485 immatriculations), quand Citroën (- 2,8 % à 15 692 immatriculations) et DS (- 3,2 % à 2 300 immatriculations) font toujours grise mine. Le Lion est tiré par le haut grâce à sa 308 (voir notre essai) qui est la reine des compactes, tandis que Citroën semble avoir manqué son coup avec le C4 Cactus (voir notre essai) situé à la 22ème place des autos les plus vendues depuis le début de l’année. Il est notamment derrière le Nissan Qashqai en 18ème position. DS devra encore patienter, ce n’est pas la nouvelle calandre de la DS 5 restylée qui ira secouer les chiffres de ventes !

Chez le Losange (+ 1,8 % à 36 366 immatriculations), Renault est en forme (+ 11,7 % à 29 764 immatriculations), alors que Dacia chute fortement (- 27,2 % à 6 602 immatriculations). Le premier bénéficie de sa locomotive qu’est la Clio et le second doit sans doute attendre des nouveautés pour se relancer.

Les groupes Ford et BMW à la fête

Parmi les groupes étrangers, les grands gagnants du mois de février sont Ford (+ 34,7 % à 7 259 immatriculations) et BMW (+ 30,6 % à 5 512 immatriculations). De manière générale, toutes les marques premiums sont à la hausse. On peut citer Infiniti qui multipliant par deux le nombre de cartes grises délivrées (61), Luxus réalisant + 56 % à 310 unités et Jeep crève complètement le plafond grâce à l’effet Renegade (voir notre essai) avec 557 ventes tous modèles confondus, contre seulement 74 il y a un an ! Une réussite qui n’est pas le cas des deux autres marques haut de gamme du groupe Fiat que sont Alfa Romeo (- 18,4 % à 540 unités) et Lancia (- 36,6 % à 321 unités).

Les Allemands se portent très bien à l’exception d’Audi faisant du surplace (+ 0,6 % à 4 130 unités). BMW et Mini peuvent sourire avec respectivement + 23,2 % (3 858 unités) et + 52,2 % (1 087 unités). Mercedes s’octroie un + 11,3 % (3 820 unités), tandis que Smart bénéficie du démarrage des nouvelles ForTwo et ForFour pour plus que doubler ses immatriculations (673 unités). Consolation pour le groupe Hyundai, la marque Hyundai continue sur sa très forte progression (+ 55,3 % à 1 978 unités), mais Kia semble en pâtir avec une baisse toujours prononcée de ses chiffres (-14 % à 1 991 unités).

Le top 100 des ventes en France de janvier à février 2015

Le classement reste presque inchangé, à l’exception de la Twingo qui monte en puissance et passe de la 10ème à 7ème marche. La Polo se voit reléguée à la 10ème place.

top-10-vp-france-janvier-fevrier-2015 top-100-vp-france-janvier-fevrier-2015

 

Le bilan des constructeurs

immatriculations-voitures-particulieres-fevrier-2015

Evolution du marché par mois sur six années

evolution-marche-francais-6-ans-fevrier-2015

Source chiffres et images : CCFA. Ventes de voitures particulières neuves. Evolution par rapport à février 2014.