Sur Abcmoteur, nous écrivons régulièrement sur le marché automobile français dont le nombre d’immatriculation remonte depuis maintenant plusieurs mois. Cela étant, quel est le portrait-robot de la voiture achetée par les Français ?

5 données pour définir la voiture moyenne de 2015

En se basant sur les statistiques de L’Argus, voici 5 données clés pour situer la voiture moyenne en France. Une façon aussi de se rendre compte si vous êtes plutôt au-dessus ou en dessous de ces chiffres…

portrait robot voiture

  • Puissance : si les constructeurs proposent pour la plupart des motorisations allant au-delà des 200 ch, voire même beaucoup plus pour certains, la puissance moyenne des voitures vendues en 2015 n’était « que » de 113 ch ! Certes, c’est mieux que 101 ch en 2005 ou 57 ch en 1975, mais cela signifie bien que les français sont peu attirés par le nombre de chevaux sous le capot de leur « titine ».
  • Longueur : de 1965 à 1995 la longueur moyenne n’avait pas grandement évoluée en oscillant de 4,01 à 4,06 m. En revanche, 2005 marque un bon à 4,14 m. L’an passé, la voiture moyenne mesurait 4,22 m de long, soit de 17 cm de plus qu’il y a 20 ans. A titre de comparaison, une Peugeot 308 (lire notre essai) s’étend sur 4,25 m.
  • Poids : avant d’être envahies par l’électronique, nos autos pesaient souvent moins d’une tonne. A partir de 1995, la barre est franchie (1 010 kg en moyenne). Depuis, la balance affiche un poids toujours plus élevé : 1 234 kg en 2005 et 1 255 kg en 2015. Une valeur qui devrait probablement redescendre dans les années à venir grâce aux efforts d’allégements consentis par les constructeurs.
  • Consommation : à ce sujet, nous n’avons pas plus de recul que 2005 où les Français brûlaient en moyenne 5,5 l/100 km de carburant avec leur véhicule neuf. Dix ans après, l’appétit à diminué d’un 1 l à 4,5 l/100 km pour, rappelons-le, une puissance de 113 ch.
  • Prix : ce dernier élément a son importance ! Je pensais pour ma part que le prix moyen était aux alentours de 20 000 €, mais ce n’est plus le cas depuis quelques années, surtout en prenant des euros constants. Ainsi, les Français ont acheté leur voiture en moyenne 25 108 € (+ 1 085 € par rapport à 2014) ! La vague des SUV, plus onéreux, est passée par là pour faire grimper l’addition ! Dire qu’entre 1995 et 2005 ce montant avait évolué de moins de 1 000 € (20 471 € contre 21 272 €) !…

A croire que la crise est bien oubliée et que nous aimons toujours l’automobile en France ? Il y a sûrement de cela, néanmoins n’oublions pas que l’acheteur moyen a… 55 ans et qu’il se vend trois fois plus de voitures d’occasion.