Alors que l’ex-numéro un, la star mondiale de l’automobile perdait près de 100 millions de dollars par jour en 2008, elle a quitté la bourse en mai 2009.

siege GM

Désormais, il est donc question de coter à nouveau le « boulet » GM vers la fin de l’année mais le problème vient du fait que General Motors pourrait atteindre les 80 à 90 millions de dollars de capitalisation boursière soit bien plus que les autres constructeurs automobile à l’exception de Toyota. Cela étant, face à des entreprises comme Ford qui n’ont rien demandé le retour en bourse paraît quelque peu indécent…

Finalement, GM pourrait devenir un problème sans fin pour l’Amérique.