Le secteur industriel

L’industrie automobile, est une industrie qui prend une place importante dans l’économie de certains états. Cette industrie prend parfois un aspect stratégique compte tenu de l’industrie militaire (pendant le conflit de 1939-1945, l’entreprise Renault se lança dans la production de véhicules de guerres) mais aussi peut se refléter dans le PIB (Produit Interne Brut) et dans l’emploi. L’image d’un pays ou d’une nation peut aussi être affectée par le design des véhicules produits.

le logo toyota

Le groupe Toyota occupe la première place en tant qu'assembleur international avec 12,2 % de part de marché

L’automobile ne fait plus de nos jours l’objet d’une marque, mais celle d’assembleurs finaux, qui vont assembler la tôlerie et le moteur d’une automobile, la production globale en 2010 s’élève à 60 millions de véhicule particulier.

Les chiffres des trois plus gros assembleurs internationaux :

  1. 12,2% pour le groupe Toyota (Toyota, Lexus et Daihatsu)
  2. 11,8% pour le groupe Volkswagen AG (Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Lamborghini, Bugatti et Bentley)
  3. 10,5 pour le groupe General Motors (Buick, Cadillac, Chevrolet, GMC, Daewoo, Holden, Hummer, Isuzu, Oldsmobile, Opel, Pontiac, Saab et Saturn)

Derrière ces trois grands groupes, nous pouvons trouver :

  • L’alliance Renault – Nissan (Renault, Nissan, Dacia et Lada)
  • Hyundai Kia Automotive Group (Hyundai et Kia)
  • Honda (Honda et Acura)
  • PSA  Citroën et Peugeot)
  • Ford Motor Company (Ford et Lincoln)
  • Suzuki (Suzuki)
  • Fiat Group (Fiat, Lancia, Alfa Romeo, Maserati, Ferrari, Abarth)

Le secteur de la vente

La vente représente aussi un secteur économique important. La diffusion de la production automobile est généralement assurée par un réseau d’entreprises indépendantes, pour les constructeurs nationaux, ou via un importateur. L’achat de véhicules représente la part la plus importante de souscription aux crédits à la consommation.