Nous vous en avons parlé il y a quelques jours, une nouvelle prime à la casse sera proposée en 2018. En résumé, tous les Français pourront profiter d’une aide de 1000 € en cas de reprise d’un vieux véhicule. Mais certaines marques ont souhaité prendre de l’avance… et se faire plus généreuses que l’Etat !

Ce sont avant-tout des constructeurs allemands. Pourquoi ? Parce qu’Outre Rhin, à force d’enchaîner les scandales liés au diesel, les marques germaniques font des gestes commerciaux pour favoriser le renouvellement du parc automobile allemand… et redorer leur blason. La bonne nouvelle est que quelques firmes ont importé ces aides chez nous.

Ainsi, Mini et Smart proposent 1.000 €, tandis que BMW et Mercedes accordent 2.000 €. Les conditions pour en profiter sont proches pour les quatre marques : faire reprendre un véhicule de n’importe quel constructeur qui correspond aux normes Euro 1 à Euro 4, c’est à dire les véhicules qui datent d’avant septembre 2009. L’auto reprise doit appartenir au client depuis au moins six mois.

BMW et Mini reprennent les essences et les diesels mais le modèle choisi doit rejetter moins de 130 g/km de CO2. Chez Smart et Mercedes, pas de restriction dans le choix du prochain véhicule, mais seuls les diesels sont repris.

Le plus fort est Volkswagen. Celui dont l’image a été écornée par le Dieselgate (et dont les ventes sont en berne en France ces derniers mois) se fait très généreux, avec jusqu’à 10.000 € d’aide ! Pour la reprise d’un véhicule diesel qui rentre dans les normes Euro 1 à Euro 4, les acheteurs ont un beau coup de pouce sur la quasi totalité de la gamme, sans limite pour les motorisations.

Les aides sont de :

  • 2.000 € pour la Up
  • 2.500 € pour la nouvelle Polo (3.000 € sur l’ancienne).
  • 4.000 € pour la Golf (berline et break), la Golf Sportsvan, la Coccinelle (berline et cabriolet), le Caddy (court et long)
  • 4.380 € pour la e-Up et 6.380 € pour la e-Golf
  • 5.000 € pour le Touran
  • 5.785 € pour la Golf GTE et 8.285 € pour la Passat GTE (berline et break)
  • 6.500 € pour la Passat (berline et break) et l’Arteon
  • 7.000 € pour la Caravelle
  • 8.000 € pour le Sharan
  • 10.000 € pour le Multivan.

Un constructeur non germanique propose aussi déjà une prime à la casse. Il s’agit de Fiat, qui accorde 1.000 € pour l’achat d’une Tipo 5 portes ou SW. Les conditions sont celles de la future aide gouvernementale : la reprise d’un diesel d’avant 2001 ou d’un essence d’avant 1997.