Dans mes souvenirs, la Lexus LFA était sortie il y a 7 à 8 ans. En me renseignant sur ce modèle, j’ai été surpris de voir que la Japonaise est en fait produite depuis 2010 ! Il s’agit pour le moment de la seule et unique supercar Lexus, mais elle cache sous son capot avant un véritable bijou mécanique !…

L’une des voitures japonaises la plus onéreuse jamais conçue

Le premier concept annonçant la LFA date de 2005. Pour la marque de luxe appartenant à Toyota, le but était d’avoir un modèle possédant une image forte afin de créer une icône et ainsi de se faire connaître dans le monde entier.

Le nombre d'exemplaire est limité à 500. Le prix de vente est fixé à 360 000 €

Le nombre d’exemplaire est limité à 500. Le prix de vente est fixé à 360 000 €

La structure en fibre de carbone lui assure une grande agilité (poids à vide : 1 480 kg) sur route et encore davantage sur circuit. C’est sur ce dernier terrain que le V10 développé en collaboration avec Yamaha dévoile tout son potentiel. Le 0 à 100 km/h s’efface en 3,7 s et la vitesse maximum est atteinte à 325 km/h. Jeremy Clarkson, présentateur de Top Gear UK, a déclaré en février 2013 : « Je ne changerai pas d’avis à propos de cette voiture. Je continue de croire que c’est la meilleure que je n’ai jamais conduite ».

La symphonie du V10 4,8 l VVT-i

L’un des atouts de cette auto, c’est incontestablement son moteur atmosphérique dix-cylindres de 560 ch (571 ch pour l’édition Nürburgring) qui sonne comme aucun autre bloc. Le cri strident qui émane des trois sorties d’échappement disposées de manière triangulaire est unique !

Crédit image : capture vidéo YouTube « Best of Lexus LFA V10 Engine Symphony «