Les essais des nouvelles BMW M3 et M4 ont eu lieu sur les routes espagnoles, ainsi que sur circuit. Une bonne occasion pour les heureux journalistes conviés de tester – pour certains – un peu plus les capacités de la voiture… à drifter ! C’est notamment le cas d’un membre de l’équipe d’Autoblog dans sa version hollandaise. Bien entendu, une vidéo de ses exploits a été mise en ligne…

Une nouvelle fonction spécialement pour le drift

La particularité de cette vidéo, au-delà du train de pneus qui a dû être sérieusement entamé une fois la remise des clefs effectuée, c’est qu’ici ces belles figures de glisse sont réalisées avec la boîte automatique robotisée à double embrayage à sept rapports.

BMW n'a pas oublié les amateurs de drift et burnout avec sa nouvelle M4

BMW n’a pas oublié les amateurs de drift et burnout avec sa nouvelle M4

Le conducteur a utilisé le mode « Smokey Burnout » autorisant les roues arrière à patiner avec un certain angle du volant. Pour activer cette fonction, il faut désactiver les aides électroniques de contrôle de traction et mettre la M4 sur le mode Sport Plus.

Le train arrière peut fumer abondamment sans trop difficulté, un régal pour le pilote !

Le train arrière peut fumer abondamment sans trop difficulté, un régal pour le pilote !

Reste à savoir si comme lors d’un launch control, les éléments de transmission ne souffrent pas trop. En tous cas, le résultat est loin d’être décevant au regard de ces images !

Crédits iconographiques : vidéo YouTube Autoblog