Slightly Mad Studios, un studio de développement de jeux vidéo, auteur, notamment, de la célèbre série des Need For Speed Shift 1 et 2 s’est mis en tête, il y a maintenant plus d’un an,  de se libérer du dictat des grands éditeurs (Electronic Arts en l’occurrence pour les deux titres précédemment cités).

Project CARS

Project CARS

Un projet (Project CARS) est alors lancé, il est associé à un nécessaire montage financier, bien ficelé et plutôt novateur.

Le plan financier

Vous avez dit novateur ? Du moins dans le milieu des jeux consacrés à la course automobile. Voyons cela plus en détail, d’abord le studio apporte son propre investissement à hauteur d’un million d’euros sur un budget total estimé à un peu plus de trois millions d’euros. Donc il en manque ? En effet, le montant final nécessaire doit être réuni par la communauté des joueurs. C’est ce que l’on appelle le « crowd funding » littéralement la « collecte de dons » en français. Pour cela un portail spécifique a été créé. En échange de son apport et selon sa hauteur, le membre investisseur reçoit les dernières mises à jour du logiciel. Et il y en a pour toutes les bourses et niveau d’implication, en fonction de votre enthousiasme par rapport au projet et de votre porte-monnaie : de 10 € à 25 000 €.

Les fonds récoltés par la campagne dite « crowdfunding »

Les fonds récoltés par la campagne dite « crowdfunding »

Avant d’aller plus loin, je sens déjà poindre votre enthousiasme que vous pourriez d’ores et déjà être tentés par l’aventure mais, c’est maintenant peine perdue. En effet, le budget, un an après le lancement, a été bouclé. L’objectif est déjà atteint et il n’est, a priori, plus possible de devenir membre du projet. Il vous faudra attendre la date officielle de sortie qui devrait intervenir en 2013.

Beaucoup d’ambitions pour ce titre

Les ambitions de Project CARS

Les ambitions de Project CARS

Il n’y a pas que le plan financier, Project CARS porte beaucoup d’ambitions, celle de réaliser le meilleur compromis d’immersion en accord avec le désir des futurs joueurs. Pour cela, le studio s’appuie sur les retours de la communauté qui peut participer activement à toutes les phases de la mise en œuvre en donnant son avis, en modifiant, en améliorant, en adaptant à son goût et à sa guise les orientations que prend le titre.

Le trailer 2013 :

[sublimevideo poster= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/03/bmw-m3-e92.jpg » src1= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/03/Project-C.A.R.S.-trailer-2013.m4v » uid= »b1b76ff2″ id= »b1b76ff2″ width= »576″ height= »324″]

Des mises à jour toutes les semaines

Et pour motiver les troupes, rien de tel que des mises à jour régulières, et il y en a… Selon le type de membre que vous êtes, vous avez le droit à une ou plusieurs mises à jour par semaine ou mois (une par mois pour les membres ayant l’investissement minimum de 10 €).

Des licences comme s’il en pleuvait !

quelques constructeurs présents

L’obtention de licences et désormais un passage obligé pour les studios de développement. Qui aurait envie d’acheter un jeu dans lequel tout ne serait que fiction ? Ce qui compte c’est de s’y croire et comment cela serait-il possible si le titre ne propose que la conduite d’une « Fard » ou d’une « Letus » ? Et les constructeurs automobiles et autres ayants droits sur des marques déposées ne s’y trompent pas, ils sont devenus très gourmands par rapport au monde du virtuel. Alors, il faut de l’argent, beaucoup d’argent mais cela tombe bien, Slightly Mad Studios n’en manque finalement pas. Actuellement, il reste, malgré tout, et à ce jour, beaucoup de circuits et véhicules fictifs plus ou moins bien «déguisés » selon les cas. Certains le resteront peut-être, d’autres non. Project CARS possède déjà les licences d’utilisations pour les marques BMW, Ford, Pagani, Lotus, Mitsubishi,… la liste est longue et sans doute pas terminée.

Sachez juste qu’il y en a déjà pour tous les goûts. Plusieurs monoplaces allant de la Formule 1 à la Formule Ford, du tourisme, des Supercars, des GT et au moins autant de voitures historiques que contemporaines…

Le soutien de pilotes réels

Les joueurs sont exigeants alors il faut de l’argent, beaucoup d’argent (c’est fait), avoir des compétences et des références (c’est fait aussi) et assurer la crédibilité de l’ensemble avec des conseillers techniques de référence. Slightly Mad Studios voit, là encore, les choses en grand. Tout d’abord il y a eu Doug Arnao. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est très connu des plus anciens amateurs de simulations automobiles. Il a été l’un des consultants pour la réalisation des physiques de Grand Prix Legends . Il y a eu, ensuite, Ben Collins, le célèbre pilote masqué « The Stig » dans l’émission Top Gear de nos amis anglais. Le studio ne s’en est pas arrêté là, il lui faut toujours plus de grands noms, ce fut le cas dernièrement avec l’arrivée de Nicolas Hamilton, frère du champion du monde de Formule 1 en 2006.

Ben Collins (à gauche) et Nicolas Hamilton

Ben Collins (à gauche) et Nicolas Hamilton

 

L’immersion graphique

La modélisation de la BMW Z4 GT

La modélisation de la BMW Z4 GT

C’est le point fort de Project CARS, des modélisations d’une très, très grande qualité et un moteur graphique permettant des effets à la hauteur des performances des machines actuelles. Et puisque l’on parlait de pluie un peu plus haut, elle est aussi présente dans Project CARS, vous pourrez même mettre vos les essuies glaces en fonctionnement pour la balayer…

La pluie dans Project CARS

La pluie dans Project CARS

La communauté ne s’y est pas trompée, elle inonde les réseaux sociaux et autres sites spécialisés de créations où il est parfois extrêmement difficile de juger s’il s’agit d’une photographie réelle ou d’une image sortie du jeu…

[sublimevideo poster= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/03/renault-megane-3-rs.jpg » src1= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/03/Project-CARS-Rush.m4v » uid= »13284eaf » id= »13284eaf » width= »576″ height= »324″]

L’aspect simulation, un pont entre les jeux d’arcade et les simulations

Il faut tout de même relativiser ce point de vue très personnel. D’abord, il s’agit d’un jeu qui est actuellement, et sera jusqu’à sa sortie officielle, en cours de développement. Ensuite, la perception que l’on peut avoir sur un jeu dépend de beaucoup de paramètres et sera toujours subjective car liée à la personne, son matériel, son vécu, ses connaissances en simulations, en sport automobile, ses idées reçues, etc. J’espère juste ne pas me tromper, au regard de mon expérience de près de 15 ans dans ce domaine, en disant que ce jeu ne sera pas une simulation pure et dure mais, pas non plus un jeu de type arcade. A ce stade, les comportements physiques semblent bien plus réalistes que la série des Need For Speed Shift.

BMW M3 E30 en pleine action

BMW M3 E30 en pleine action

Project CARS préfigure, à mon sens, une nouvelle génération des jeux de course automobile, pas tout à fait simulation mais pas non plus arcade. Un genre avec lequel les joueurs vont désormais pouvoir composer et ça, personne ne s’en plaindra…

[sublimevideo poster= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/03/pcars_bmw_m3_gt4_01.jpg » src1= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/03/Project-C.A.R.S.-Motion.m4v » uid= »b3c30aeb » id= »b3c30aeb » width= »576″ height= »324″]

Et la version finale pour tous, pour quand est-elle ?

La date de sortie prévisionnelle, à prendre avec précaution et comme il se doit dans ce milieu, est fixée à novembre 2013. L’attente ne sera donc plus très longue au regard du temps déjà passé, Project CARS sera disponible sur PC mais aussi la plupart des consoles du moment.

Une rédaction de Dim @ The Racing Line pour AbcMoteur

Les illustrations de cet article sont une sélection des images produites par  Slightly Mad Studios  et les membres de la communauté, ces dernières sont disponibles sur le Portail Project CARS.

Les vidéos sont les propriétés de leurs auteurs respectifs.

Si vous désirez suivre la suite de l’histoire de ce titre, vous pouvez consulter le fil de l’actualité consacré à Project CARS sur The Racing Line.

Si d’une manière générale vous êtes intéressés ou si vous voulez découvrir la simulation des courses automobiles (SimRacing), vous serez les bienvenus sur le blog The Racing Line.

Galerie photo