La saga Die Hard qui a débuté en 1988 avec Piège de Cristal, s’était arrêtée en 2007 au quatrième opus (Retour en Enfer). Et voici que six années plus tard, un nouveau Die Hard voit le jour : Belle Journée pour Mourir avec toujours le célèbre héros John McLane joué par Bruce Willis.

une série 7 en train d'exploser

Dans ce cinquième Die Hard, les explosions sont de légion tout comme d’impressionnantes scènes d’action, la réalisation est très belle et renversante

La B-A

Une bande-annonce qui annonce la couleur… suivie du making-of des cascades auto dont Mercedes-Benz est le partenaire officiel.

[sublimevideo poster= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/02/camion-militaire-die-hard-5.jpg » src1= »http://abcmoteur.fr/wp-content/uploads/2013/02/Making-Of-die-hard-5-belle-journee-pour-mourir.m4v » width= »576″ height= »324″]

Critique

En ayant déjà regardé les quatre précédent épisodes, on attendait un film très orienté action avec beaucoup d’explosions et d’effets spéciaux évidemment, mais pour Die Hard 5, le scénario change un peu de celui que l’on connait, d’autant plus que John McLane est avec son fils nommé Jack avec qui il partage le rôle du personnage principal. Les péripéties se passe dans beaucoup d’endroits différents.

Les deux hommes se battent donc en ensemble en Russie et le réalisateur, John Moore, a mis le paquet sur le volet automobile (132 véhicules K.O. et 518 fortement abîmés lors du tournage !). Dans la longue course-poursuite au début du long métrage, c’est un nombre incalculable de voitures qui sont détruites, en commençant par trois BMW Série 7 qui volent en éclat. D’une durée de 1 h 30 (on ne sort pas de la salle de cinéma avec un mal de crâne), ce Die Hard 2013 est agréable à regarder et divertissant avec de très belles scènes d’action à défaut de faire travailler les méninges des spectateurs.

A voir sans aucune hésitation pour les passionnés du genre et amateurs de films d’action avec de gros engins à connotation bien « américaine ».

Et vous, êtes-vous allé le voir ?