La Golf R400 Concept a fait ses débuts en public lors du Salon de Pékin. Elle devrait être produite en série en 2015.

La Golf R400 Concept a fait ses débuts en public lors du Salon de Pékin. Elle devrait être produite en série en 2015.

La Golf (voir notre essai), quasiment tout le monde connait. C’est même l’un des rares modèles dont le nom est plus fort que la marque (on achète « une Golf » et non pas « une Volkswagen »). Petite curiosité : quand vous demandez aux gens comment se nomme la version la plus sportive de la compacte allemande, ils répondent presque tous GTI. Rares sont ceux qui connaissent la R, pourtant beaucoup plus puissante ! Quand la GTI (voir notre essai circuit) propose au mieux 230 ch, la nouvelle R annonce carrément 300 ch. Et la Golf s’apprête même à aller beaucoup plus loin.

Mieux qu’une Classe A AMG !

Volkswagen a dévoilé à Pékin le concept R400. Le nom en dit long : le chiffre 400 fait référence au nombre de canassons cachés sous le capot. A la base, on pensait que c’était un engin de Salon, pour faire le show avec le double objectif de donner un coup de projecteur sur la voiture de série et de célébrer de façon délurée les 40 ans de la Golf. Mais à Pékin, Heinz-Jakob Neusser, directeur de la R&D de VW, aurait confirmé au média américain Car&Driver la prochaine mise en production d’un tel véhicule ! On devrait donc trouver dans les mois à venir (peut-être années) une Golf de 400 ch dans les concessions Volkswagen, qui ridiculiserait la Mercedes Classe A 45 AMG et ses 360 ch ! Chose hallucinante, comme la compacte de l’étoile, la Golf R400 est dotée d’un quatre cylindres 2.0.

VW Golf R400 Concept - 7

C’est donc 100 ch de plus que la R « normale » et cela donne un rapport incroyable de 200 ch par litre de cylindrée. Le couple maximal fait un bond de 70 Nm pour atteindre 450 Nm (disponible entre 2.400 et 6.000 tr/min). La R400 pèse 1.420 kg. La vitesse de pointe est toujours limitée électroniquement. Mais l’auto ne « s’arrête » plus à 250 km/h mais à 280 km/h. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 3,9 secondes, c’est 1 seconde de moins que la R !

Transmission intégrale et DSG

La technique reste proche du modèle de série. On retrouve la transmission intégrale permanente 4MOTION, couplée à une boîte de vitesses automatique double embrayage 6 rapports DSG, qui se commande par le levier ou via des touches au volant. Pour la répartition du couple entre les deux essieux, la Golf R400 utilise un coupleur Haldex de cinquième génération. Les blocages de différentiel électroniques EDS intégrés au correcteur électronique de trajectoire ESC assurent la fonction de blocage inter-roues.

VW Golf R400 Concept - 9

Un mode Sport est proposé pour l’ESC, qui intervient alors plus tardivement. Il peut être aussi totalement déconnecté. Le châssis est abaissé de 20 mm par rapport à celui d’une Golf de base. La taille des pneumatiques ne bouge pas (235/35 R19). En revanche, le design des jantes a été revu pour améliorer le refroidissement du système de freinage renforcé.

Style tuning

Le design de la Golf n’a pas été bouleversé. On reconnaît quand même la R400 au premier coup d’oeil avec son kit carrosserie spécifique, qui semble avoir été mis au point avec un amateur de tuning. La carrosserie a été élargie de 20 mm de chaque côté pour accueillir les roues de 19 pouces déplacées vers l’extérieur en raison du déport accru. Les ailes ont été un peu gonflées, même si cela ne saute pas vraiment aux yeux.

VW-Golf-R400-Concept-moteur

On remarquera mieux les nouvelles prises d’air entourées de carbone ou la ligne jaune dans la calandre qui se prolonge dans les phares. A l’arrière, on observe un becquet sur deux niveaux (dont un intègre le troisième feu stop), une double sortie d’échappement en position centrale et une évacuation d’air derrière les roues. La carrosserie adopte une teinte sobre nommée « Silver Flake ».

L’intérieur reste proche de la série. Le conducteur et le passager prennent place dans des baquets de course à appuie-tête et passage de ceinture intégrés. Les sièges sont habillés de cuir et d’Alcantara. Les surpiqûres et liserés sont jaunes. Les inserts décoratifs en carbone sont recouvert d’une peinture vernie brillante. L’éclairage d’ambiance est blanc.

Reste à patienter jusqu’au lancement de cette auto. La R400 ne devrait pas être prête avant 2015 au mieux.

[MAJ] : les tarifs de la R400 sont désormais connus (exclu Abcmoteur) !