A l’horizon de 2020, les constructeur français devront proposer au marché une voiture ne dépassant pas une consommation de 2,0 l/100 km comme le demande le gouvernement pour la « nouvelle France Industrielle ». Un pari relevé par Renault conformément aux informations que nous vous partagions fin août

Un design racé et futuriste

Ainsi, la marque au losange nous présente un prototype nommé « Eolab » et un concept-car du même nom qui lui est proche stylistiquement parlant à quelques détails près (bouche d’aération, feux arrière et habitacle). Sur ces deux autos, le design est impressionnant.

Renault-Eolab

Prototype Renault Eolab

calandre Renault-Eolab

Cette compacte d’environ 4,30 m avec deux portes côté passager et une seule côté conducteur se caractérise par ses deux encoches sur la proue au niveau du bouclier lui donnant une allure sportive. Les optiques de phares effilées et surmonté d’un liseré de lumière blanche pour l’éclairage de jour participent à cette face avant agressive.

Renault-Eolab Concept

Concept Renault Eolab

De profil, on note une ceinture de caisse haute et un pavillon de toit plongeant à l’arrière où un aileron vient se fixer dans le prolongement.

profil Renault-Eolab

Eolab Concept

En ce qui concerne la poupe, le résultat n’est pas moins spectaculaire avec ces feux en boomerang reliés entre eux. Le demi-cercle traversant le hayon permet de muscler encore un peu plus l’arrière de l’Eolab.

proto Renault-Eolab

Renault-Eolab Concept ailerons actifs

Renault-Eolab Concept ouverture portes

A l’intérieur, le blanc utilisé pour la planche de bord, le volant et les sièges apporte un fort contraste avec le noir du reste de l’habitacle. L’ordinateur de bord de la console centrale, le tableau de bord et les rétroviseurs sont assurés par des écrans couleur.

interieur proto Renault-Eolab

interieur Renault-Eolab Concept

Technologie Z.E. Hybrid et réduction de poids

Au-delà de ses lignes réussies, le prototype Renault Eolab est avant tout un laboratoire technologique où tout a été pensé pour l’efficience.

Eolab

La carrosserie est dessinée pour montrer le moins de résistance possible à l’air, ce qui a permis d’obtenir un tout petit coefficient de traînée (Cx de 0,23). Ce bon résultat est aussi obtenu grâce à des ailerons latéraux et avant actifs, des jantes pouvant devenir pleines avec pneus étroits et la suppression des rétroviseurs fixés à l’extérieur. Ce sont 1,2 l/100 km qui sont économisés par rapport à une Clio équipée du moteur essence trois-cylindres 1,0 l SCe de 70 ch.

jante pleine Renault-Eolab

D’ailleurs, Renault a repris ce moteur en le portant à 75 ch et 90 Nm de couple pour l’associer à un bloc électrique relié à une batterie de 6,7 kWh (la Zoé a 20 kWh). Cette motorisation hybride est baptisée « Z.E. Hybrid ». Elle permet de rouler jusqu’à 60 km en 100 % électrique et 120 km/h en vitesse maximale. Le tout, pour une consommation de carburant donnée pour 1 l/100 km et 22 g/km de CO2, de quoi laisser rêveur !…

Eolab hybride

Cette frugalité révolutionnaire comparable à une Volkswagen XL1 – mais beaucoup plus chère à plus 120 000 €, Renault décrivant l’Eolab comme accessible à tous – est également due à un important travail d’allégement. En effet, le proto a perdu 400 kg sur la balance ! Le poids a été diminué sur la carrosserie (- 130 kg) en employant divers matériaux comme le magnésium, le plastique, l’acier ou encore l’aluminium. Ce dégraissage s’est poursuivi sur le châssis et les composants (- 160 kg) en renforçant la présence d’alu, tandis que l’habitacle voit, entre autres, son pare-brise, ainsi que ses sièges amincis pour récupérer 110 kg.

Prochainement en série ?

Que faut-il voir en filigrane de ces deux Renault Eolab ? Certainement, Renault va intégrer dans les prochaines années la technologie Z.E. Hybrid à sa gamme de modèles et certains voient dans l’étude de style les traits de ce que pourrait être la future Megane IV lancée en 2016…

Renault hybride 1l-100-km

Pour en savoir plus, il faudra encore patienter. La Renault Eolab sera exposée au Mondial de l’Automobile de Paris (4 – 19 octobre).

Le prototype Renault Eolab en vidéo