Pour une fois, les choses sont claires. Souvent, les marques utilisent la langue de bois pour évoquer l’avenir de leurs concepts, n’osant dire explicitement qu’ils sont proches de la série. Point de tout cela ici, puisque Renault explique que ce coupé est un « sujet prospectif, sans lien avec le renouvellement de la gamme ». Le Français va plus loin en indiquant que c’est « récréatif ».

Inspiré par le travail de l’architecte

Il est vrai que les designers de Renault travaillent à plein régime depuis 2012 et le lancement de la Clio IV. Ils ont planché sur un grand nombre de véhicules en un laps de temps très court. Rien qu’en 2015, le losange a lancé les Espace, Kadjar, Talisman et Mégane IV, sans oublier la petite low-cost Kwid ou le pick-up Alaskan. Et ce n’est pas fini, puisqu’en 2016 il y aura les nouveaux Scénic et Koleos !

Pas la peine de rêver d'un grand coupé luxueux badge Renault, il est juste question d'un exercice de style.

Pas la peine de rêver d’un grand coupé luxueux badgé Renault, il est juste question d’un exercice de style.

Ils ont donc bien mérité de s’amuser un peu (même si le nouveau design Renault est loin d’être ennuyeux). Ils ont ainsi planché au cours des derniers mois sur cet étonnant prototype, qui rend hommage au célèbre architecte. Mais pourquoi lui ?

L’idée de départ était de travailler sur le thème « objets de culture française ». Rapidement, les designers se sont focalisés sur l’âge d’or de l’automobile des années 30, une période d’entre-deux-guerres qui vit la naissance de l’automobile moderne… en même temps que celle de l’architecture moderne, avec notamment Le Corbusier. L’équipe du design industriel du Groupe Renault a donc décidé de créer une voiture inspirée par le travail de l’architecte.

Renault Coupe Corbusier Concept - 11 Renault Coupe Corbusier Concept - 4 Renault Coupe Corbusier Concept - 8

Exposé à Poissy

Parmi les notions incontournables des réalisations de l’homme, Renault cite la simplicité, la structure visible ou encore l’élégance géométrique. A vous de voir si ces éléments se retrouvent dans le look du Coupé Corbusier, qui n’arbore pas le logo de la marque ! A la place, il y a un emblème constitué de deux « C ». Celui-ci trône notamment au centre d’une immense bouche à l’avant. Un bandeau de feux traverse la poupe. Sous l’immense capot, il n’y a rien, car le Coupé Corbusier est une maquette à l’échelle 1.

Ce concept inédit sera exposé jusqu’en mars 2016 à la Villa Savoye, située dans la ville de Poissy, au sein d’une exposition nommée « Des voitures à habiter : automobile et modernisme XXè-XXIè siècles ». Cet événement célèbre les 50 ans de la disparition du Corbusier.