Oui, vous aussi vous l’avez pensé : « encore ! » Encore un concept-car chez Peugeot, certes séduisant mais qui ne semble rien annoncer de très précis pour la firme au lion. Le prochain vrai nouveau modèle de la marque, le 3008 deuxième génération, est loin d’être prêt. Il fallait donc passer par la case prototype pour attirer l’attention à Francfort.

Plus petit qu’une 208

Depuis quelques jours, la marque au lion faisait monter la pression avec des teasers où l’on ne voyait pas grand chose, laissant la porte ouverte à toutes les suppositions. Le Fractal prend au final l’aspect d’un petit véhicule découvrable, long de 3,81 mètres (16 cm de moins que la 208). Au moins ce n’est pas un 4×4 ! Les roues de 19 pouces sont rejetées aux quatre coins.

Autant le dire de suite : ce concept est juste là pour le plaisir des yeux. Faute de nouveautés chez Peugeot, c'est déjà ça...

Autant le dire de suite : ce concept est juste là pour le plaisir des yeux. Faute de nouveautés chez Peugeot, c’est déjà ça…

D’un point de vue esthétique, ce Fractal se place dans la lignée du Quartz, découvert il y a maintenant un an. Mais sur un gabarit plus petit, les lignes taillées à la serpe sont encore plus impressionnantes. On retrouve le désormais incontournable regard avec insert de carrosserie en partie inférieure. Petite originalité ici : un élément de la signature lumineuse se prolonge le long de la calandre.

Un bandeau pas gratuit

La partie arrière adopte un grand bandeau de feux sur lequel est posé le lion. Un effet esthétique que l’on devrait retrouver sur les prochaines réalisations de Peugeot. Détail devenu une signature des concepts Peugeot : le Fractal est bicolore avec une coupe franche au niveau de la portière. L’avant est peint en blanc tandis que l’arrière est noir mat.

Peugeot-fractal-concept-2 Peugeot-fractal-concept-10

La planche de bord est réduite au strict minimum. La majorité des fonctions sera commandée par un écran tactile 7,7 pouces posé à plat entre le conducteur et le passager. Le pilote a dans les mains un volant dont les deux branches intègrent un écran tactile.

Chêne, cuivre et cuir

Il a face à lui une nouvelle évolution du fameux i-Cockpit, l’instrumentation placée en hauteur de Peugeot. Ici, le combiné associe une dalle numérique 12,3 pouces à affichage holographique à une lame polycarbonate inclinée à 45° qui affiche des infos complémentaires avec un effet de profondeur.

Peugeot-fractal-concept-9 Peugeot-fractal-concept-1

Peugeot a une nouvelle fois soigné le choix des matériaux. Selon la marque, l’inspiration vient des auditoriums et des studios d’enregistrement. On trouve sur la planche de bord, les contre-portes et les baquets du chêne noir. Un bandeau de cuivre fait le tour de l’habitacle. Les sièges sont recouverts d’une maille textile 3D et de cuir blanc.

Toucher, sentir, entendre

Le Fractal est un concept électrique. Il y a deux moteurs de 75 kW chacun, soit 102 ch, disposés sur les trains avant et arrière. L’énergie est fournie par une batterie lithium-ion placée dans le tunnel central, ce qui abaisse le centre de gravité et recentre les masses. Le niveau de charge est indiqué par le bandeau de feux arrière. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 6,8 secondes.

Peugeot-fractal-concept-3 Peugeot-fractal-concept-4

Mais le plus important pour Peugeot sur ce concept est la partie sonore (d’où les inspirations de l’intérieur). Plutôt étonnant pour une électrique ! Pour la firme au lion, l’ouïe compte autant que la vue et le toucher, qui sont respectivement symbolisés par le combiné d’instrument et le contact du volant. La marque a fait appel à un designer sonore pour imaginer une signature sonore au Fractal, pour que celui-ci se fasse « entendre » dans la circulation.

Son dynamique

Une entité de recherche du groupe PSA nommée StelLab a mis au point une installation acoustique de haute volée. L’idée : assurer une immersion totale avec une « spatialisation » et une « dynamisation » du son. Peugeot donne un exemple pour un trajet lié à la navigation. La source de la synthèse vocale est dans l’axe de la voiture, puis semble se rapprocher à mesure que la voiture avance d’un carrefour. Le son se déporte même du côté de la direction à prendre !

Peugeot-fractal-concept-5 Peugeot-fractal-concept-6

21ème siècle oblige, le Fractal est connecté. Une montre Samsung Gear S renseigne le conducteur sur le niveau de charge ou encore la localisation de l’auto. L’ouverture des portes se fait aussi avec la montre.

Peugeot-fractal-concept-8