Les constructeurs allemands sont les spécialistes de la déclinaison. Pour occuper un maximum de niches et attirer le plus de clients possible, ils multiplient les carrosseries. Par exemple, chez Audi, on souhaite créer une vraie famille autour du TT (voir notre essai), avec une berline et un SUV.

Mais il n’y a pas que les autos de série qui sont déclinées ! Les concepts ne sont pas en reste. La preuve : le Prologue est aujourd’hui de retour en variante Avant, quatre mois après sa première apparition au Salon de Los Angeles.

Avec 5,11 mètres de longueur, le Prologue Avant aurait du mal à rentrer dans nos garages !

Avec 5,11 mètres de longueur, le Prologue Avant aurait du mal à rentrer dans nos garages !

Audi ne le cache pas : ce concept n’est pas gratuit et « donne un aperçu du futur ». Il n’annonce pas trait pour trait un modèle de série, mais offre un bel avant goût d’une prochaine version break de l’A7, qui viendra rivaliser avec la Mercedes CLS Shooting Brake. Le Prologue Avant en impose avec ses 5,11 mètres de longueur et son 1,97 mètre de largeur.

La silhouette est semblable à celle de la CLS, avec un pavillon plongeant, une troisième vitre latérale pointue et une lunette très inclinée. L’Audi est cependant plus anguleuse. Le design est logiquement semblable à celui du Prologue Coupé, avec par exemple des hanches marquées (clin d’œil à la première Quattro des années 80) et des feux visuellement reliés. On retrouve à l’avant une calandre plus large et plus basse que celles des modèles de série actuels. L’auto est montée sur des jantes de 22 pouces.

Audi Prologue Avant Concept - 2

La planche de bord est reprise au Coupé. Dans la lignée des dernières productions de la firme aux anneaux, elle a un côté très dépouillé. Et pour cause : la quasi totalité des commandes est remplacée par des écrans. En plus de celui de l’instrumentation, il y en a un de chaque côté du volant (pour les assistants à la conduite et le multimédia), un en bas de la console centrale (pour la climatisation) et un face au passager (pour le divertissement).

Quatre personnes peuvent prendre place dans des sièges bruns. « Concept » et « Audi » obligent, la finition est très soignée, avec de nombreux éléments taillés dans l’aluminium. Ce matériau côtoie le bois laqué cendré, l’Alcantara et un cuir naturel.

Audi prologue Avant

D’un point de vue technique, l’Avant se dit proche de la série. L’auto reprend à son compte l’ensemble hybride diesel du Q7 e-tron, qui sera commercialisé en fin d’année. Sous le capot prend place un V6 3.0 TDI de 353 ch associé à un moteur électrique intégré à la boîte tiptronic 8 rapports. La puissance cumulée est de 455 ch et le couple maxi est de 750 Nm. Il faut 5,1 secondes pour passer de 0 à 100 km/h.

Le Prologue est capable de parcourir jusqu’à 54 km en mode tout électrique. Petite innovation : la batterie peut être rechargée par induction. Il faut placer l’auto sur une plaque spéciale, et le tour est joué. Comme le Coupé, le Prologue Avant est équipé de roues arrière directrices et d’une suspension à air avec contrôle de l’amortissement.

interieur Audi-Prologue-Avant-Concept

Audi Prologue Avant Concept - 4