Audi n’a pas manqué de dire dire qu’il « pensait » électrique, c’est pour cela qu’au Mondial de l’Auto a été présenté le concept-car e-tron Spyder, une sportive hybride.

l'audi e-tron spyder vue de l'avant

D'un style assez extrême, le concept-car Audi e-tron hybride aura sans doute marqué les esprits

Une sportive avec un appétit d’oiseau

Dérivée d’un concept déjà paru au Salon de Détroit (cette fois-ci 13 cm plus longue), la voiture possède 300 ch à l’intérieur de son V6 TDI biturbo (86 ch proviennent des moteurs électriques).

l'arriere de l'audi e-tron

Un appétit d’oiseau l’e-tron Spyder ? Si l’on s’en sert avec le pied très léger sur la pédale d’accélération bien sûr ! Néanmoins, la consommation reste impressionnante pour une auto de cette envergure : on parle de 2,2 litres de diesel aux 100 km et 59 grammes de CO2 rejetés au km. Mais pour quelle allure ?… Par ailleurs, le mode tout électrique permet de parcourir 50 km en excédent pas les 60 km/h.

les jantes de le l'audi e-tron concept

l'interieur de l'audi e-tron spyder

Pour atteindre ces chiffres, Audi a misé sur une carrosserie en aluminium qu’il a breveté ainsi que des diodes électroluminescentes au niveau de l’éclairage.

Cet article fait partie de la série : « Tour d’horizon sur le Mondial de l’Auto d’octobre 2010 à Paris«