Si l’on vous dit que l’automobiliste est une vache à lait en France, vous ne seriez pas surpris. Si toutefois, on vous explique que les prix exorbitants des parking est le résultat de contrats entre sociétés privées et mairies, tandis que les autoroutes françaises sont 35 fois plus chères qu’en Suisse, vous tiquez déjà un peu plus ?

Une enquête riche en informations sur le business réalisé sur le dos de l’automobiliste

Aujourd’hui, il n’est pas difficile de comprendre que la voiture subit nombre d’impôts déguisés que l’on surnomme radar, parcmètre ou encore autoroute. Il est donc presque incontournable de payer, très cher, pour rouler… mais aussi pour s’arrêter. Un reportage intitulé « Autoroutes, parkings et stationnements, le grand profit » diffusé sur France 5 a mené l’enquête sur ces pratiques non justifiées, abusives et parfois même illégales.

Crédit photo : vidéo France 5

Crédit photo : vidéo France 5

Stationnement : les mairies prélèvent des taxes démesurées

Dans de plus en plus de villes, le stationnement est payant avec comme argument de favoriser la rotation des véhicules stationnés. Pourtant, ce prétexte n’est pas juste, des villes comme Calais pratiquent le stationnement gratuit en centre-ville avec une durée limitée sans rencontrer de problème particulier. Paris qui gagne plusieurs dizaines de millions d’euros en parcmètre serait-elle prête à supprimer cet impôt demandé pour stationner sur la voie publique appartenant par définition à tous ?

Par ailleurs, qu’en est-il de ces nombreux parkings souterrains où le prix d’une heure de stationnement dépasse régulièrement l’entendement ? Saviez-vous que ces tarifs sont, en partie, le résultat de taxes excessives des maries qui récupèrent leur dîme au passage ?

Péage : des nationales payées par le contribuable payées plusieurs fois !

A l’ouverture des premières autoroutes dans les années 1960, des péages sont installés pour financer les investissements dus à la construction et à la sécurisation des voies, ils devaient donc être temporaires. Pourtant, un demi-siècle plus tard, ils sont toujours là et vous réclament des notes particulièrement salées !…

Mieux, des nationales entièrement payées par le contribuables sont cédées gracieusement à des sociétés d’exploitation d’autoroute pour qu’ensuite les usagers passent à la caisse !

Le reportage est disponible sur le site de la chaîne et sera rediffusé le 5 décembre 2014 à 1 heure du matin pour ceux voulant l’enregistrer.