Citroën a lancé il y a trois ans sa ligne DS (« Distinctive Series »). L’offre DS a commencé avec la DS3 avant de s’étendre avec la DS4, la DS5  puis la DS3 Cabrio en 2013. La ligne DS représente à l’heure actuelle 18 % des ventes de Citroën en Europe.

DS World Shanghai Citroen

La marque aux chevrons a ouvert son premier DS World à Shanghai (Chine) au printemps 2013 et le deuxième se dévoilera fin novembre à Paris (rue François 1er – Paris 8ème arrondissement). Il ne s’agit pas à proprement parler de concessionnaires, mais plutôt de vitrines en l’honneur de la marque à l’image de l’espace C_42 de Citroën sur les Champs-Elysées.

Citroen DS3 Faubourg Addict

En France, la DS3 pointe à la 20ème place des ventes sur les trois premiers trimestres de 2013 (18.600 ventes). Ses ventes sont éloignées des ténors de la catégorie (Peugeot 208, Renault Clio IV dont les ventes sont de l’ordre de 70.000 exemplaires) mais leurs tarifs ne sont pas vraiment comparables. Il faut plutôt chercher ses concurrentes au niveau de l’Audi A1 et de la Mini, voire de l‘Opel Adam. Considérant ces modèles, la DS3 pointe largement en tête avec près du double des ventes d’A1 et du triple des ventes de Mini.

D’autre part, la DS3 ne semble pas être affectée par l’apparition des SUV compacts qui réalisent d’excellents chiffres. Le Renault Captur s’est vendu à 22.600 exemplaires sur les 2ème et 3ème trimestres et le Peugeot 2008 à 13.800 exemplaires contre 12.700 DS3 sur la même période. Néanmoins, sur les 3 premiers trimestres, les ventes de la DS3 sont stables par rapport à la même période en 2012 (- 700 véhicules vendus).

Citroen DS4

En France, la DS4 se défend plutôt bien : elle se place 36ème des meilleures ventes sur les 3 premiers trimestres 2013 avec 9.200 ventes, juste derrière l’Audi A3, la Mercedes Classe A (10.200 ventes chacune) et la Série 1 (9.300 ventes). La DS5 (6.500 ventes) se défend tout aussi bien face aux Audi A4 (5.300 ventes) et Mercedes Classe C (4.500 ventes).

Au niveau mondial, Citroën a vendu près de 400.000 DS dont plus de deux tiers sont des DS3. La part de DS3 devrait s’éroder dans les prochains mois dès lors que Citroën a lancé un nouveau site de production en Chine depuis fin septembre avec son partenaire chinois Changan.

Citroen DS5

Sur ce site, la marque française a commencé la production de la DS5 suivie au début de l’année 2014 d’une berline tri-corps, dont le gabarit sied mieux à la population chinoise. Fin 2014, la gamme DS devrait s’enrichir d’un SUV (inspiré du concept Wild Rubis) dont il n’est pas prévu, à priori, de dérivé pour le marché européen. Enfin, à moyen terme, toujours destiné au marché chinois, Citroën devrait proposer une limousine haut de gamme.

Citroen Wild Rubis

Au final, Citroën semble avoir trouvé une bonne stratégie avec sa ligne DS : le blason se vend bien en Europe (notamment en France) et bénéficie d’une bonne image de marque acquise en un laps de temps très court grâce aux multiples victoires de Sébastien Loeb en rallye et à l’utilisation d’une DS5 hybride par le Président de la République en tant que véhicule d’apparat.

Sebastien Loeb - RAC 2012

L’avenir pour les déclinaisons DS est désormais tourné vers la Chine où Citroën semble décidé à adapter désormais son offre pour le marché chinois entre véhicules à bas prix (C-Elysée) et véhicules de standings (futurs modèles de la gamme DS).

Sources : La Tribune, CCFA
Crédit images : Citroën