Il y a quelques semaines, on vous donnait la liste des finalistes pour la voiture de l’année 2018. Celle-ci est désignée par un jury de 60 journalistes européens. Pour désigner la plus belle, c’est le public qui a le pouvoir. Le vote est organisé dans le cadre du Festival Automobile International, dont la 33e édition aura lieu à Paris du 31 janvier au 4 février, avec une exposition de concepts (on vous en reparlera en temps voulu).

Le concours impose une règle de départ stricte : les voitures en lice, qui sont inscrites par leur constructeur, ne doivent pas coûter plus de 60.000 €. Cela permet d’avoir une élection qui ne récompense pas des modèles ultra luxueux ou des hypercars. Il faut aussi que les véhicules soient disponibles, au moins à la commande, dans l’année en cours.

Une voiture à gagner

Cette année, elles sont six à pouvoir rêver du titre : Alpine A110, BMW X2, DS7 Crossback, Jaguar E-Pace, Mazda MX-5 RF et Volvo XC60. La sélection fait donc la part belle aux SUV ! S’il l’un d’eux gagne, bien que la Berlinette semble archi-favorite, il succèdera à une berline : l’Alfa Romeo Giulia.

Le vote se passe sur le site du Festival et se déroule en plusieurs phases. Au cours du premier tour, des quarts et des demies, l’auto qui aura eu le moins de vote sera éliminée, puis les compteurs seront remis à zéro pour le tour suivant. Ce qui est intéressant, c’est que les votants participent alors à un concours, avec à la clé un gros lot : une voiture neuve d’une valeur de 30.000 € offerte par le constructeur gagnant.

Le premier tour a lieu jusqu’au 17 décembre. Puis les quarts se dérouleront du 18 au 27 décembre. La demi-finale se tiendra du 28 décembre au 7 janvier. Pour la finale, ce sera du 8 au 21 janvier. Le nom de la plus belle voiture de l’année sera dévoilée le 30 janvier, lors de la cérémonie d’inauguration du Festival.