De la part du grand groupe pétrolier français, cela paraît plutôt étonnant. L’entreprise n’a pas pour habitude de se situer dans les prix bas à la pompe. Les acteurs qui misent sur les prix pour attirer les clients sont davantage Esso ou les grandes surfaces telle que E.Leclerc.

10 centimes de moins à la pompe pour séduire les particuliers

une station carburant total

Des stations-service Total avec de l

Attention, cette baisse ne concernera pas toutes les stations. Total possédant déjà Elf qui pratique une politique discount sur les prix des carburants, il n’appliquera qu’à une partie de ses stations le statut de « pompe low-cost ». Par ailleurs, même si le service apporté aux clients sera réduit, il ne disparaîtra pas totalement comme ce fût le cas pour Esso (appartenant à ExxonMobil) avec ses stations totalement autonomes.

Le but de ce changement de direction est renouer avec le volume. En effet, entre 2002 et 2009, ce sont 40 % de clients particuliers qui ont filé chez la concurrence. Même si Total misait délibérément les professionnels avec des cartes haut de gamme et des tarifs au-dessus de la moyenne, le pétrolier doit garder une certaine rentabilité.

Et les miles du programme fidélité ?

Jérôme Paré, directeur de la distribution Total France, a été plutôt vague sur ces nouvelles stations Total pas chères. Aujourd’hui, des tests sont déjà en cours à travers 45 emplacements situés aux alentours d’Aix-en-Provence, le Havre et Nantes. Le déploiement qui a débuté en avril 2010 devrait se faire progressivement.

Il n’y a malheureusement pas eu de précisions concernant le programme de fidélité que sont les miles. Par ailleurs, il a été indiqué que la décision de lancer ou non ce concept sera prise dans le courant de l’année 2011. Espérons que Total fasse au plus vite, l’essence à 2 euros le litre n’est plus très loin !